Bagarre générale les Moutiers II-Moyrazès : le District demande une instruction extérieure

  • La commission de discipline du District s’est penchée hier sur le match entre Les Moutiers II et Moyrazès, arrêté dimanche après-midi au Trauc.
    La commission de discipline du District s’est penchée hier sur le match entre Les Moutiers II et Moyrazès, arrêté dimanche après-midi au Trauc. José A. Torres / Centre Presse Aveyron
Publié le

Football. Dimanche, une bagarre d'une rare violence a éclaté entre les deux équipes, au plus bas niveau département. 

Arrêtée dimanche sur un terrain du Trauc à Rodez, après de graves échauffourées, la rencontre de 3e Division District entre la réserve des Moutiers et Moyrazès s’est retrouvée hier après-midi sur le bureau de la commission de discipline de l’instance départementale du ballon rond.

Le président de cette commission, Christian Poux, et une partie de son équipe, Francis Gares, Jean-Pierre Robert et Didier Moussac (deux membres étaient excusés), ont lu et analysé les rapports détaillés des deux clubs. Dans ces dossiers, figuraient également les certificats médicaux des blessés de la formation de Moyrazès, dont une ITT (interruption temporaire de travail), ainsi que les récépissés des trois dépôts de plainte au commissariat de Rodez des trois mêmes blessés.

Sur la base de différents critères, dont la gravité de la sanction qui peut être prononcée, la commission ad hoc du District n’a pas choisi l’audition des protagonistes mais a préféré adresser le dossier complet à une instructrice désignée par l’instance départementale. "On s’est appuyé sur l’article 8 du code disciplinaire de la Fédération française, explique Christian Poux. On applique cette procédure quand, au vu des justificatifs, les sanctions encourues peuvent être supérieures à six mois". La mission de cette instructrice - qui a déjà œuvré à plusieurs reprises pour le District - est d’en savoir plus, d’éclaircir certaines zones d’ombre, en posant des questions écrites aux deux clubs, lesquels sont obligés de répondre.

Elle a deux mois pour remettre son rapport à la commission de litiges et discipline ; celle-ci ayant, elle, trois mois pour prononcer sanctions sportives et financiers. En attendant, trois joueurs des Moutiers sont suspendus provisoirement ; un d’entre eux ayant déjà écopé voilà deux ans d’une suspension de six mois pour brutalité. "On fait de l’éducation mais on ne peut pas tout accepter", conclut Chritian Poux.

Michel Charrançon : « Le football n’est pas un sport de voyous ! »

Dès lundi dans la journée, le président de la Ligue Midi-Pyrénées de football s’est penché sur ce dossier, le deuxième depuis le début de la saison à travers les huit départements de la région où une agression d’arbitre est à déplorer. Durant toute la semaine, Michel Charrançon s’est tenu informé des rebondissements de l’affaire et s’est fendu d’un message d’humeur publié sur la page Facebook de la Ligue : "Malgré tous nos efforts de prévention, ces comportements d’un autre monde se poursuivent. à quoi servent les réunions que nous faisons entre arbitres et responsables d’équipes ? Ce n’est plus tolérable. Le football n’est pas un sport de voyou ! Je demande aux commissions de discipline, en présence de tel cas, d’aggraver sensiblement leurs sanctions et en vertu de la charte signée avec les procureurs de la république et l’Unaf (Union nationale des arbitres de football), la Ligue Midi-Pyrénées se portera systématiquement partie civile à chaque dépôt de plainte. Trop c’est trop ! Faisons face ensemble à ces gestes avant que cela ne devienne un fléau".

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

240 €

RODEZ-LES TERRASSES DU MIDI : Studio situé dans un quartier calme et réside[...]

295 €

A louer studio de 18.90 m2, proche IUT et lycée Monteil Entrée, pièce princ[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?