Musée Fenaille

Fenaille, mécène «généreux et discret» de Rodin

  • Auguste Rodin et Maurice Fenaille dans les gorges du Tarn, vers 1899.
    Auguste Rodin et Maurice Fenaille dans les gorges du Tarn, vers 1899. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Conférence. Pionnier de l'industrie pétrolière et grand amateur d'art, Maurice Fenaille a longtemps été le mécène d'Auguste Rodin. Une relation mise en lumière jeudi par François Blanchetière, conservateur au musée Rodin.

Maurice Fenaille, qui a donné son nom à l’un des musées de Rodez, fut un ami proche d’Auguste Rodin, ainsi que l’un de ses premiers et plus fidèles mécènes. Une conférence sur les liens entre les deux artistes sera donnée demain jeudi à 18h30 au musée Fenaille par François Blanchetière, conservateur au musée Rodin.

Fenaille a commandé plusieurs œuvres à Rodin, dans des genres très variés : sculptures décoratives pour la façade d’une villa, petites œuvres d’intérieur, bustes de son épouse... Il acquit également un très bel ensemble de dessins, et finança la publication d’un précieux album de reproductions de nombreux dessins réalisés par Rodin à l’occasion de ses recherches pour la Porte de l’Enfer.

Enfin, après la mort de l’artiste, en 1917, il devint l’un des membres éminents du conseil d’administration du musée Rodin. Jusqu’à son décès, survenu en 1937, il fit bénéficier cette jeune institution de sa connaissance de l’œuvre de Rodin, de son goût, de ses relations et de ses libéralités.

Une telle action méritait bien que le conservateur du musée salue sa mémoire, devant le conseil d’administration, par ces mots très justes : il fut pour Rodin et pour le musée «un mécène aussi généreux que discret». Rendez-vous demain jeudi 3 novembre à 18 h 30 au musée Fenaille, entrée libre et gratuite.

 Auguste Rodin et Maurice Fenaille dans les gorges du Tarn, vers 1899.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir