Emploi : ce jeudi à Rodez, Jobs’tic recherche des profils « numériques »

  • Les organisateurs et les élus s’associent pour faire de ce salon une édition efficace pour les chercheurs d’emplois et les entreprises.
    Les organisateurs et les élus s’associent pour faire de ce salon une édition efficace pour les chercheurs d’emplois et les entreprises. Salima Ouirni / Centre Presse Aveyron
Publié le , mis à jour

Le salon de recrutement des métiers du numérique se tient jeudi 17 novembre à la salle des fêtes. Il met en relation les professionnels de l’informatique et des "Tic", d’une part et les chercheurs d’emploi d’autre part.

L’Aveyron recrute. Le slogan publicitaire du Conseil départemental est une réalité, si l’on se réfère au secteur informatique. Le Forum Jobs’tic -dont la sixième édition est organisée ce jeudi 17 novembre- est là pour le prouver.

Ce salon spécialisé qui veut rapprocher les professionnels en mal de candidats et des sans-emploi, remporte un succès grandissant. Chaque année, une quinzaine d’entreprises se déplacent pour trouver la perle rare. Les candidats ne sont pas en reste, non plus. L’an dernier, 110 CV qualifiés ont été enregistrés.

"Il vaut mieux avoir pignon sur tablettes que sur rue"

Pour autant, les entreprises ont du mal à mettre la main sur le bon profil. "Les écoles forment beaucoup d’ingénieurs, mais la plupart du temps, nous avons besoin de techniciens, à Bac + 2", explique Eliane Vergnes, pour RM Ingénierie qui s’apprête à embaucher une vingtaine de collaborateurs en ce moment, en attendant d’en recruter une autre vingtaine prochainement. Les entreprises aveyronnaises de plus en plus numérisées sont en fortes demandes.

"Aujourd’hui, il vaut mieux avoir pignon sur tablettes que sur rue", s’amuse à dire Jean-Marc Lacombe, chef de l’entreprise Spi software. Si Rodez Agglo, partenaire de ce salon pour la première fois n’a pas de problèmes pour attirer les entreprises, en revanche, ce n’est pas vrai ailleurs dans le département. "Il y un enjeu important pour le télétravail. L’Aveyron a toutes les qualités pour bien y vivre, hormis celui des réseaux informatiques. Si l’on veut attirer les gens ici, il faut traiter le réseau du Net comme celui traditionnel des transports", ajoute pour sa part Jean-Marc Lacombe.

Les intervenants et organisateurs de ce salon comme Simon Bretin invitent "les politiques à avoir du courage pour prendre ce tournant numérique". Justement pour aborder ces questions et bien d’autres, deux conférences sont programmés le 17 novembre à 17 heures (une à l’attention des DRH et chefs d’entreprises, l’autre pour les chercheurs d’emploi). Christian Teyssèdre, le président de Rodez Agglo et hôte de ce salon, dit privilégier la formation initiale pour prendre ce virage.

"Nous sommes passés de 2 500 étudiants à 3 700. Les formations se font de plus en plus autour du numérique et l’IUT est bien placé pour cela", détaille l’élu. Il s’associe à Monique Herment-Bultel qui dit vouloir créer une école du numérique, prochainement.

Le salon jobs’tic a lieu ce jeudi 17 novembre, de 15 heures à 17 heures, à la salle des fêtes de Rodez. Présence de pôle emploi. Entrée libre. Il est conseillé aux candidats de venir avec un CV.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

81000 €

Rodez Type 2 avec belle vue, exposition Sud d'une surface d'env 46 m2. Chau[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

145000 €

RODEZ, secteur Croix Grande Type 4 traversant, d'une surface habitable de 1[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?