Balades et randonnées

L'Aveyron remporte le trophée national de la randonnée

  • Michel Longuet (au centre) peut être fier : le travail réalisé depuis des années par le comité qu’il préside porte ses fruits.
    Michel Longuet (au centre) peut être fier : le travail réalisé depuis des années par le comité qu’il préside porte ses fruits. PR -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le trophée national de la vie associative a été remis au comité départemental de randonnée pédestre.

Taquin, Michel Longuet, le président des randonneurs du département a glissé au président national de la fédération française de randonnée pédestre, Robert Azaïs, « ce trophée, vous pourriez venir chaque année pour nous le donner ». Une manière de souligner le dynamisme inaltérable du comité départemental qui, en quelque sorte, marche sur l’eau !

Vendredi, Michel Longuet a ainsi reçu le trophée national du challenge de la vie associative, récompensant la meilleure pénétration par comité en terme de licenciés. Avec ses 3 500 marcheurs licenciés répartis dans 64 clubs, l’Aveyron marche fort. C’est de notoriété commune. Pour autant, cette petite cérémonie, empreinte de bonne humeur, était teintée d’émotions.

Un président national... aveyronnais

Pour plusieurs raisons. La personnalité du président national tout d’abord. Sérieux sans se prendre au sérieux, avec toujours un bon mot à glisser, Robert Azaïs positionne la randonnée à la place qui est la sienne. Un moment de détente mais dont il faut s’occuper pour que cela perdure.

Puis, il faut dire que, vendredi à Rodez, il s’est déplacé en terrain connu. Installé dans le Tarn, il est originaire de Pousthomy, dans le sud Aveyron, et s’est notamment occupé du Rodez Aveyron Football. Pour autant, la randonnée ne lui était pas si familière quand il a quitté le département. C’est dire s’il était heureux de revenir en randonneur remettre ce trophée à Michel Longuet, et par là même, à l’ensemble des clubs de rando du département.

Quant à Michel Longuet, en toute humilité et avec émotion, il n’a pas manqué d’associer les clubs, les salariés, Lionel et Michaël, son prédécesseur Jean-Marie Malgouyres, et tous ceux qui mènent des actions à travers le département (A chaque dimanche sa rando, Un chemin une école, Rando santé...), et qui permettent au département de jouir de « 6 550 kilomètre de sentier impeccables ».

L’émotion de Jean-Claude Luche

Autre raison pour laquelle bonne humeur et émotion ont donné un bel élan à cette petite fête, la présence du président du conseil départemental et sénateur Jean-Claude Luche. Tant Robert Azaïs que Michel Longuet ont tenu à remercier leur hôte pour son implication. Au niveau départemental, avec le soutien qu’il a apporté à la fédération, et national avec la défense et la réalisation du Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée, inclus aujourd’hui dans le Plan départemental des espaces sites et itinéraires (PDESI).

Un bâton de marche, un recueil sur les plus beaux sentiers du département et un autre sur Paris à pied -« parce que marcher aide aussi à prendre les bonnes décisions » - ainsi que la médaille d’or de la fédération nationale de la randonnée pédestre sous les bras, Jean-Claude Luche a alors rendu un vibrant hommage aux randonneurs. « Ce n’est pas Luche qui fait l’Aveyron, c’est vous tous. L’attractivité du département, c’est vous, par votre engagement, qui y contribuez ». 

Dans le même élan, il a confessé vouloir concrétiser une promesse. Parcourir le chemin de Saint-Jacques. Les randonneurs ont donc hérité d’un marcheur de plus. Pour le plus grand bonheur de dirigeants qui, plus que jamais, croient aux vertus de la marche. Et pour cela, l’Aveyron est indéniablement un magnifique terrain de jeu.

Centre Presse Aveyron
Réagir