Rodez

Hier encore... Le Mazel

  • boutet chronique mazel boutet2
    boutet chronique mazel boutet2 PIXROD / PIXROD
  • boutet chronique mazel boutet1
    boutet chronique mazel boutet1 PIXROD / PIXROD
  • Hier encore... Le Mazel
    Hier encore... Le Mazel
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

 La chronique de Jacques Boutet. Il est curieux de constater que, malgré son climat peu propice, la ville de Rodez n’a jamais connu de marché couvert pérenne et bien établi. Celui qui fut construit sur l’actuelle place Eugène-Raynaldy a fonctionné de 1882 à 1930 sans connaître un grand succès. Cependant, il existe encore dans la cité les traces d’une activité de ce genre. Nous le devons à nos ancêtres du Moyen Âge. Ils eurent l’idée d’édifier, en 1319, un lieu d’échanges couvert : il s’agit du Mazel.

Étrangement, l’espace ne se présente pas sous la forme traditionnelle d’une halle couverte et charpentée de bois que l’on trouve encore habituellement dans bien des villes françaises mais d’un passage essentiellement destiné à la boucherie avec ses étals (taulas) où sont amassées les pièces de viande. À cette époque, on retrouvait des commerces de même nature besogner dans une même rue qui prenait le nom de l’activité principale.

Le Mazel ruthénois conserve, entre autres, deux éléments architecturaux restaurés attestant l’origine moyenâgeuse du lieu. L’entrée est conserve, en façade, une baie trilobée. Aussi intéressant, l’accès ouest est surmonté d’une petite niche abritant jadis une statuette représentant Saint-Étienne nom tiré d’une chapelle contiguë au site. Si le saint a donné son nom à la place voisine, les ans lui en ont fait perdre la tête.

Miracle de la chirurgie sculpturale, on le retrouve depuis le 10 octobre 2014, sous la forme d’une copie pauvre en patine jurant avec le rose du grès qui l’environne. Aujourd’hui, les amateurs de bons produits entrent au Mazel, quelques-uns pour s’imprégner de l’ambiance d’un lointain passé d’échanges, mais beaucoup pour y trouver, les meilleurs rôts, poissons frais où fromages constituant le patrimoine gastronomique de notre département.

Jacques Boutet
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

329 €

Appartement traversant de type 1 bis composé d'une entrée, d'une pièce prin[...]

41 €

RODEZ BOURRAN : Parking extérieur dans résidence.[...]

92000 €

Appartement de type 4, au 1er étage, disposant de 3 chambres, d'une cuisine[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir