Bassin decazevillois : la "voie verte" de la Vallée du Lot trace sa route

  • Les travaux ont débuté depuis quelques mois, comme ici à Laroque-Bouillac.
    Les travaux ont débuté depuis quelques mois, comme ici à Laroque-Bouillac. Centre Presse Aveyron / Centre Presse Aveyron
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Un tronçon de 37 km est en cours d’aménagement entre Bouillac et Grand-Vabre.

La communauté de communes de la Vallée du Lot (CCVL), traversée de part et d’autre par la rivière Lot, entend bien s’appuyer sur ce qui constitue "un des éléments essentiels du territoire, sinon l’élément majeur car elle structure l’espace et elle est source d’activités (pêche, baignade, canoë…)".

Encouragée par la reconnaissance du projet de remise en navigabilité de la rivière comme grand projet d’aménagement du territoire, la mise en valeur touristique de la rivière Lot étant considérée comme "un levier économique et social" du territoire, le développement touristique est devenu un domaine d’intervention clef pour la CCVL. C’est donc dans ce contexte, afin de permettre l’aboutissement des objectifs poursuivis, que la CCVL a décidé la création d’un itinéraire de randonnée « véloroute-voie verte ».

Schéma national

La future véloroute de la vallée du Lot sera inscrite au Schéma national des Véloroutes et Voies Vertes. Le numéro 86 figurera sur le logotype des panneaux directionnels. Elle reliera Aiguillon (confluent du Lot et de la Garonne) aux sources du Lot, en traversant cinq départements sur plus de 600 km. Elle est déjà aménagée en Lot-et-Garonne et dans le Lot, entre Aiguillon et Cahors (150 km). L’itinéraire cyclable « Au fil du Lot » est en cours d’aménagement en bordure du Lot, entre Bouillac et Grand-Vabre, sur 37 km. Il est, et sera, constitué essentiellement de chemins ruraux très peu circulés, parfois en impasse, et de segments en voie verte.

Cet itinéraire constituera le premier tronçon de la Véloroute vallée du Lot aménagé dans l’Aveyron. Le projet porté par la CCVL comporte d’importants travaux de réouverture de chemins au bord du Lot, de la pose de trois passerelles sur les affluents du Lot, de création de tronçons de pistes cyclables en bord des routes départementales, de passages inférieurs sous la RD840, d’amélioration de pistes forestières…

Une consultation a été lancée voilà peu par la collectivité pour la réalisation de panneaux RIS. La CCVL prévoit d’implanter un panneau RIS (Relais Informations Services) par commune. Ils seront localisés aux points d’accès aux centres bourgs de chaque commune traversée. Les panneaux RIS (Relais Informations Services) donnent des informations sur l’ensemble de la Véloroute Voie Verte à travers une carte-plan de grande taille (utilisant plus du tiers du panneau) permettant de se localiser, et de préparer sa promenade en visualisant les parcours et les distances. Les panneaux RIS seront posés par la collectivité le long de cette véloroute à Almont, Bouillac, Boisse-Penchot, Livinhac-le-Haut, Laroque-Bouillac, Flagnac, Port-d’Agrès, Saint-Parthem et Saint-Santin d’Aveyron.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Santin

71500 €

Un petit coin de campagne pour vos vacances ! Charmante maison dans hameau [...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Santin
Réagir