Escrime

Escrime, Championnat de France par équipes à l’épée. Rodez repart en campagne

  • Escrime, Championnat de France par équipes à l’épée. Rodez repart en campagne
    Escrime, Championnat de France par équipes à l’épée. Rodez repart en campagne
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Vice-champion de France en titre et vainqueur en 2012, 2014 et 2015, l’Escrime Rodez Aveyron débute ce week-end en banlieue de Grenoble sa course vers le Graal national. Juste quelques jours après que ses tireurs aient brillé à Doha et quelques semaines avant de défendre son titre de champion d’Europe des clubs champions à Heidenheim.

Pas de repos pour les braves. Le championnat de France par équipes, version 2017, débute dès ce week-end à Fontaine, près de Grenoble. Et les épéistes de l’Escrime Rodez Aveyron y sont forcément attendus. Eux qui lors des cinq dernières éditions ont littéralement vampirisé la compétition enlevant l’or à trois reprises, le bronze à une et l’argent au printemps dernier.

Ce sera le premier des trois rendez-vous nationaux. Puisqu’au terme des deux premières journées, une troisième dite finale (au printemps) permettra aux 8 meilleurs d’aller viser le titre et aux huit moins bons de batailler pour rester au plus haut niveau.

Le club du piton présente plusieurs équipes. Deux chez les hommes, en N1 et N2. Et une chez les dames (N1). Et si, évidemment, l’objectif reste le plus beau avec la quadrette fanion, il n’en demeure pas mois que le maintien des deux autres formations à leurs niveaux respectifs est également capital pour le club du président Jean-Michel Goubert, véritable exemple sur la scène nationale voire internationale depuis janvier dernier et le premier titre continental obtenu à Heidenheim, que les tireurs ruthénois iront d’ailleurs défendre, toujours en Allemagne fin janvier (28-29).

L’extraterrestre, clap de fin...

"On a fait le choix de renforcer l’équipe II ce week-end", explique ainsi le maître d’armes ruthénois, Bruno Gares. Ainsi, le jeune Matthias Biabiany, pourtant 8e d’une des plus prestigieuses manches de la coupe du monde le week-end dernier à Doha, tirera ce samedi (phase de poules) et ce dimanche (tableau à élimination directe) en Nationale 2. Et aura la lourde tâche d’être le leader d’une quadrette rajeunie.

Au dessus, il ne devrait pas y avoir trop de souci pour Alexandre Bardenet et Jonathan Bonnaire, eux aussi brillants à Doha (2e et 20e), qui seront associés aux habituelles doublures Karim El Haouari et Anthony Ozier. L’Estonien Nikolaï Novosjolov n’étant pas du rendez-vous grenoblois (même s’il tirera avec l’équipe lors des prochaines compétitions). Autre absent de marque, le multimédaillé olympique, « l’extra-terrestre » Fabrice Jeannet, qui a porté Rodez durant tant d’années et qui aurait scellé son choix de ne plus tirer pour de bon. Un tournant. à l’Era de bien le négocier.

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir