Culture et Loisirs

Ambiance carnaval au défilé des clubs sportifs

  • Les spectateurs étaient partout pour suivre le joyeux cortège à travers les rues de la ville.
    Les spectateurs étaient partout pour suivre le joyeux cortège à travers les rues de la ville. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
  • Les spectateurs étaient partout pour suivre le joyeux cortège à travers les rues de la ville.
    Les spectateurs étaient partout pour suivre le joyeux cortège à travers les rues de la ville. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
  • Les spectateurs étaient partout pour suivre le joyeux cortège à travers les rues de la ville.
    Les spectateurs étaient partout pour suivre le joyeux cortège à travers les rues de la ville. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
  • Les spectateurs étaient partout pour suivre le joyeux cortège à travers les rues de la ville.
    Les spectateurs étaient partout pour suivre le joyeux cortège à travers les rues de la ville. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

Les licenciés d’une dizaine de clubs ruthénois ont défilé en ville au son de la batucada Tamos Junto.

Ça a parfois du bon d’insister. Preuve en a été donnée une nouvelle fois, hier soir, avec le défilé des clubs sportifs dans les rues de la ville. Alors que la première édition de ce rendez-vous était plutôt passée inaperçue l’an dernier, le défilé d’hier soir a drainé énormément de monde.Des participants, mais aussi beaucoup de spectateurs. Les licenciés de huit clubs sportifs de la ville (Raf, SRA, Gym Club, GRN, Escrime, Roc, Triathlon, SR Athlétisme) se sont élancés de l’esplanade des Rutènes pour un tour de ville coloré et en musique. Un groupe de musiciens déguisés en père Noël et perchés sur la remorque d’un tracteur ouvrait la route aux sons des cuivres.

A l’arrière, c’était plutôt ambiance brésilienne avec la batucada de Tamos Junto, dont les membres étaient eux aussi déguisés en père Noël. L’objectif de ce joyeux défilé : rallier la place de la Cité, via l’avenue Victor-Hugo, la place d’Armes, la rue Louis-Blanc, la place du Bourg et la place de la mairie. Le tout, sous le regard implacable des juges qui avaient la lourde tâche de désigner le club sportif qui distillait la meilleure ambiance sur son passage.

Au final, parce qu’il ne fallait en choisir qu’un, c’est le Grand Rodez Natation (GRN) qui a été déclaré vainqueur, juste devant le Gym club. Il a remporté le trophée de La Meilleure ambiance. Le GRN a d’ores et déjà promis de remettre son titre en jeu l’an prochain. Reste à espérer qu’il y aura encore plus de clubs pour se le disputer. Chiche !

R.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

23500 €

A vendre, parking souterrain centre ville de Rodez au niveau du tribunal.[...]

152000 €

Dans le cœur historique de Rodez, au calme entre l'ancien évêché et la cath[...]

262 €

A deux pas du centre ville de Rodez, dans un immeuble avec de faibles charg[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir