A l’Igalou, la crèche s’illumine grandeur nature

  • Près de Membre, 140 m2 de féerie concoctés par le couple.
    Près de Membre, 140 m2 de féerie concoctés par le couple. Pa.DS
Publié le

Depuis une dizaine d’années à Membre, Jacques et Claude Lemeray jouent aux magiciens.

Enfant de chœur à quelques hectomètres de là, il était loin de s’imaginer que près de soixante-dix ans plus tard, il serait encore cet enfant au grand cœur, distillant des moments magiques aux petits comme aux grands. Aujourd’hui, à 78 ans, Jacques Lemeray a toujours les yeux qui pétillent lorsqu’arrive Noël. Dans son Igalou natal, tout proche de Membre, au sein de la commune de Boussac, et épaulé par son épouse Claude, il éclaire cette période de mille lucioles. Il a ainsi commencé en 2003 par sa fermette restaurée de ses propres mains ; « je voulais égayer le coin qui n’a pas d’éclairage public, explique-t-il. Et les gens ont commencé à venir voir cette maison drapée de lumières. » En revanche, c’est par le plus grand des hasards qu’il décida de se lancer dans une crèche grandeur nature installée au fin fond de son parc aux châtaigniers tricentenaires.

La maison du père Noël

C’est à Aix-en-Provence, là où il dirige son entreprise de taille de pierres pour cheminée, qu’il achète des mannequins en vitrine d’une boutique en liquidation. « Quand je les ai vus, j’ai tout de suite pensé à une crèche grandeur nature. J’ai ensuite puisé dans mes talents de couturière (!) afin de confectionner différents habits : les rois mages, Marie, Joseph… L’idée était d’expliquer très simplement l’histoire de la nativité mais également la vie paysanne au temps de Jésus. Ceux qui ne sont pas croyants sont néanmoins les bienvenus, c’est une féerie de couleurs qui va au-delà de l’aspect religieux. » Et depuis maintenant dix ans, cela fonctionne plutôt bien, les 140 m2 du petit village étant souvent pris d’assaut aussi bien en soirée lorsque les ampoules sont allumées qu’en journée. « Nous accueillons des gens des environs, mais également d’Albi, voire même de Toulouse. Certains reviennent chaque année car j’essaie d’apporter des nouveautés. Nous voyons beaucoup de grands-parents avec leurs petits-enfants ; quand je vois tous ces sourires sur leurs visages, cela fait chaud au cœur. » Les plus jeunes ont donc la banane, et notamment à partir du 25 décembre. Jacques Lemeray a ainsi « construit » la maison du père Noël où il est forcément question de cadeaux. « Quand un enfant vient visiter la crèche, il se rend dans cette maison où il choisit un jouet. J’ai pu mettre en place ce système grâce à la gentillesse du patron de la grande surface de Baraqueville. J’y installe chaque année un père Noël avec un carton où les gens laissent des jeux ou autres. C’est ça également la magie de Noël. »

Visite gratuite jusqu'au 2 janvier

En journée, la crèche grandeur nature est ouverte sans discontinuité ; il est vivement conseillé de la découvrir lorsqu’il fait nuit, histoire d’en « prendre » plein les yeux. Les lumières s’allument automatiquement vers 17 heures jusqu’à environ 20 heures, plus longuement le week-end et le soir de Noël. Les lieux resteront illuminés jusqu’au 2 janvier. Pour s’y rendre : après Baraqueville, en direction de Rieupeyroux, à 7 km, tourner à gauche vers Membre, là, c’est indiqué.

Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Boussac

378000 €

Passionné d'histoire, vous tomberez sous le charme de cet ancien château si[...]

682500 €

REF 86525. Creuse en Limousin. Secteur BOUSSAC. Vous avez décidé de changer[...]

378000 €

A 12 min de Boussac, 16 min de Sainte Sévère sur Indre et 20 min de Chateau[...]

Toutes les annonces immobilières de Boussac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?