Sévérac: ITA renaît de ses cendres

  • Vincent Nassiet (premier plan) accompagné de Freddy Vandenbossche et Jean-Claude Luche.
    Vincent Nassiet (premier plan) accompagné de Freddy Vandenbossche et Jean-Claude Luche. EVA TISSOT/ML
Publié le

A Sévérac-le-Château, trois ans après sa reprise, la société enregistre des chiffres flatteurs.

Du député Arnaud Viala, au sénateur Jean-Claude Luche, en passant par Camille Galibert, maire de Sévérac-d’Aveyron, tout le monde voulait être du rendez-vous. Vendredi 16 décembre, une « mise-au-point » sur la restructuration du site ITA était organisée par les pouvoirs publics locaux. En réalité, cette journée fut surtout l’occasion pour se féliciter d’un succès. Celui de l’entreprise ITA Moulding Process. Une réussite dont tout le monde se sentait ici partie. Petit rappel des faits, en 2013, les industries Confort système et Valmont (ancien ITA) du groupe Cauval Industrie s’effondrent en laissant tout un bassin d’emploi en proie à la panique. Malgré les doutes, deux anciens de la boîte décident de reprendre le flambeau et fondent une nouvelle entreprise : ITA Moulding Pocess.

De dix-sept employées à plus de cinquante

Les débuts furent compliqués, avec neuf licenciements dans la première année. Mais aujourd’hui, Vincent Nassiet et Freddy Vandenbossche (les deux repreneurs) peuvent être fiers du travail accompli. Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes. « On est passé de 17 employés à plus de 50, Précise Vincent Nassiet. Nous avons eu une croissance à 20 % cette année et 31 % en 2015 », annonce le président d’ITA Moulding process, qui aujourd’hui a un autre événement à célébrer. Le rachat des locaux de l’entreprise qui appartiennent désormais aux deux hommes. Une acquisition, perfectionnée courant septembre, qui boucle un parcours initié il y a trois ans. à l’époque, un sauvetage aventureux avait été nécessaire. « Ici, il y avait un véritable drame social en cours, raconte Jean-Claude Luche avec emphase. Un syndicat mixte composé de la CCI, du département et de la communauté de communes avait dû racheter les lieux et les avaient donnés en location à la nouvelle entreprise ».

Un potentiel d’innovation important

Le désir de préserver coûte que coûte une production industrielle dans la région avait guidé cette action. Mais une fois le sauvetage assuré, pour les pouvoirs publics, le moment est venu de se retirer. Le syndicat mixte a cédé, à nouveau, les locaux à ITA Moulding process. « Les institutions ont aidé et maintenant se retirent », résume Arnaud Viala. Une opération perçue ici, comme exemplaire. Mais le succès de cette nouvelle entreprise dépend avant tout du flair de ses deux dirigeants, qui ont su s’inspirer du passé pour se projeter dans l’avenir. « J’avais passé six ans dans la direction commerciale, se souvient Freddy Vandenbossche. Nous savions que la composante sous-traitance avait du potentiel. » Une décision nette est alors prise. Arrêter la production de canapés finis et tout miser sur les produits semi-finis, en exploitant le savoir-faire existant en terme de bois et mousse moulés. Un pari gagnant. Deux produits innovants de l’entreprise ont été exposés deux années de suite à la biennale de Venise. Quant au personnel, Les dernières embauches ont même permis de faire venir, ici, des employés non-aveyronnais. Le symbole est fort. ITA est peut-être en train de rendre à nouveau le Sévéragais, un bassin d’emploi attractif au-delà du département.

Benjamino Morante (ML)
Voir les commentaires
L'immobilier à Sévérac D'aveyron

470 €

En exclusivité ! A louer appartement de type 3 composé d'un spacieux séjou[...]

87000 €

A vendre à Séverac-le-Château, dans la cité médiévale, maison de village en[...]

120000 €

En exclusivité - Appartement de type 3, dans une résidence bénéficiant de p[...]

Toutes les annonces immobilières de Sévérac D'aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?