Le Raf reçoit Toulon ce soir: du tout mauvais au tout bon?

  • Giflés vendredi dernier à Marignane (5-0), Maxime Ras et le Raf doivent remettre la marche avant. Pour finir l’année par un rebond. Seuls sur le trône.
    Giflés vendredi dernier à Marignane (5-0), Maxime Ras et le Raf doivent remettre la marche avant. Pour finir l’année par un rebond. Seuls sur le trône. Archives Jean-Louis Bories
Publié le

CFA (15e journée). Ce soir (18h), le leader Rodez accueille Toulon (4e) pour un sommet qui peut lui permettre d’achever en beauté une première partie de saison presque parfaite. Et de gommer la fessée de Marignane (5-0).

Il y a quelques semaines, il avait été demandé à Laurent Peyrelade de dresser sa liste de cadeaux au père Noël. Pêle-mêle, le technicien avait coché «zéro bobo» ou «continuité», tout en avouant que le plus beau était espéré pour le mois de mai. Mais sa lettre au gros barbu du 25 décembre n’avait rien de celle d’un enfant gâté. Elle aurait été sûrement bien plus fournie si l’exercice avait été de déterminer les raisons pour laquelle la réception de Toulon, ce soir (18h), est capitale. Car ce match qui sent la poudre est important à plus d’un titre. Bien plus que celui de champion d’automne décerné aux Ruthénois hier (lire ci-dessous). Fidèles à leur ligne directrice, les partenaires de Da Silva préfèrent, eux, répéter que le championnat est encore long. Ils ont raison. Et la déculottée, subie vendredi dernier à Marignane (5-0), l’a suffisamment rappelé. «On ne rêve pas, on sait d’où on vient», a résumé Matthieu Guerbert, lundi. Ce soir, ils doivent se souvenir qu’ils reviennent des Bouches-du-Rhône lestés d’une prestation indigne de leurs capacités, surtout dans l’agressivité.

Toulon dos au mur, Mellot de retour

Ce soir, il est donc question de rebond mais aussi de projection. Si ce duel avec le Sporting Club Toulon, candidat déclaré à l’accession, peut permettre d’achever en beauté l’année 2016, il peut également donner droit à une respiration. Avant un mois de janvier sans Coupe de France mais avec deux déplacements d’emblée, au Pontet pour un match en retard et surtout chez le dauphin Tarbes, un succès ce soir offrirait un réel luxe comptable. Il confirmerait aussi que Ras et ses coéquipiers sont de la race des patrons, capables d’effacer aussi vite une fessée que de l’encaisser. Mais pour cela, il leur faudra dompter un Toulon remonté. Les promus aux dents longues sont certes dans la panade depuis quatre matches (3 nuls, 1 défaite) et devraient se présenter avec une défense largement remaniée. Ils sont surtout dos au mur. L’actionnaire majoritaire aurait en effet récemment tapé du point sur la table, menaçant de faire tomber des têtes en cas de contre-performance en Aveyron... Si les sang et or pensaient faire face à des Varois déjà en vacances, ils peuvent donc déjà oublier. Il était écrit que ce match serait un sommet, Rodez devra s’y présenter fidèle à lui-même. Le retour de blessure de Jérémy Mellot, latéral droit dont l’absence a pris des airs de vide à Marignane, et la présence confirmée de Matthieu Guerbert pourraient l’y aider, malgré la suspension de Joris Chougrani. Pour un dernier effort avant de souffler. Et un vrai cadeau pour finir.

Maxime Raynaud
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

185000 €

A VENDRE RÉSIDENCE VICTORIADans une Résidence neuve au coeur du quartier de[...]

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

283 €

RODEZ : studio situé dans un quartier calme et résidentiel comprenant un ha[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?