Colonies: Israël approuve des constructions à Jérusalem-Est

  • Des immeubles en construction dans la colonie de Ramot, le 27 janvier 2016 à Jérusalem-Est
    Des immeubles en construction dans la colonie de Ramot, le 27 janvier 2016 à Jérusalem-Est AFP/Archives - AHMAD GHARABLI
  • Les colonies israéliennes en Cisjordanie Les colonies israéliennes en Cisjordanie
    Les colonies israéliennes en Cisjordanie AFP - Kun TIAN, Gillian HANDYSIDE
Publié le , mis à jour

La municipalité israélienne de Jérusalem a approuvé mercredi la construction d'un bâtiment de quatre étages pour des colons dans un quartier palestinien à Jérusalem-Est, peu avant un discours du secrétaire d'Etat américain John Kerry, selon une ONG israélienne.

Ce projet concerne le quartier de Silwan situé en contrebas de la vieille ville de Jérusalem.

Plus tôt, une commission de la municipalité avait reporté le vote sur la construction de quelque 500 logements dans d'autres quartiers de Jérusalem-Est, occupée par Israël, a précisé Ir Amim, une ONG hostile à la colonisation.

Le projet de construction à Silwan a été approuvé malgré le vote vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une résolution exigeant l'arrêt la colonisation israélienne à Jérusalem-Est ainsi qu'en Cisjordanie occupée.

Les Etats-Unis se sont abstenus lors du vote de la résolution alors qu'ils avaient toujours soutenu Israël sur ce dossier sensible.

John Kerry devait plus tard dans la journée prononcer un discours à Washington sur sa vision d'une paix entre Israël et les Palestiniens.

Selon Ir Amim ("la ville des peuples" en hébreu) la demande pour le permis de construction a été présentée par des membres d'Ateret Cohanim, une organisation religieuse ultra-nationaliste qui s'est fixée comme objectif d'étendre la colonisation à Jérusalem-Est.

Silwan abrite le site archéologique dit de la cité de David, où, selon la tradition, le roi David avait établi sa capitale, devancière de Jérusalem.

Depuis que des familles juives se sont installées dans le quartier, les heurts sont fréquents entre juifs et Palestiniens.

Source : AFP

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?