Justice : un an de prison pour le fuyard millavois

  • Justice : un an de prison pour le fuyard millavois
    Justice : un an de prison pour le fuyard millavois AFP
Publié le

Sa décision de se soustraire à un contrôle de police lundi soir, à Millau, déclenchant une course-poursuite un peu folle jusqu’à Lodève, alors qu’il avait à son bord une fille mineure et son fils, a coûté cher à ce Millavois.

Placé en garde à vue dès son interpellation, ce quadragénaire résidant à Millau, a écopé, jeudi, au terme d’une comparution immédiate au tribunal de Rodez, d’une peine d’un an de prison. Soit six mois pour les faits qui lui sont reprochés, et la révocation partielle d’un sursis avec mise à l’épreuve de 6 mois.

L’addition aurait pu être bien plus salée si les juges avaient suivi les réquisitions du procureur, réclamant un an de prison ferme et la révocation totale d’un sursis avec mise à l’épreuve d’un an.

Il faut dire que le prévenu n’est pas un inconnu, ni de la police millavoise ni de la justice, avec ses vingt-trois mentions au casier judiciaire. D’ailleurs, l’explication de son comportement lundi soir, avec en outre une conduite délibérément dangereuse quand les policiers tentaient de le stopper dans sa course, se trouve en partie, selon lui, dans ce casier. Il a en effet expliqué aux juges qu’il se sentait harcelé par les policiers millavois. Il se trouvait toutefois en défaut de permis et d’assurance.

Poursuivi également pour avoir proféré des menaces de mort, il a aussi écopé de 300 euros d’amende. Ce jeudi soir, il a été placé en détention sitôt l’audience levée.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?