Rodez

La mort de Robert Taussat

  • La mort de Robert Taussat
    Centre Presse - Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

L’historien et écrivain né en Gironde mais aux racines aveyronnaises, s’est éteint à l’âge de 96 ans.

Enseignant l’histoire et les lettres jusqu’à l’aube des années 50 puis exerçant à la Caisse d’allocations familiales pendant trente ans, c’est à la retraite avec le titre de directeur honoraire acquis en 1980, qu’il revient à ses premières amours : l’histoire et l’écriture.Il devient alors président de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron en 1984 et le restera pendant 20 ans.L’amoureux des gens - chroniqueur chez nos confrères de Midi Libre - a écrit une quinzaine d’ouvrages, tant des biographies que des romans et des récits.

Robert Taussat était aussi le doyen de la Société Jules-Verne dont il fut président d’honneur, écrivant de nombreux articles pour lui rendre hommage

Une page se tourne en cette nouvelle année, à l’inverse d’une de ses chroniques dénommée « Pages oubliées » qu’il sera bien difficile d’effacer de nos mémoires d’Aveyronnais et d’aventuriers de l’humanité.

Ses obsèques seront célébrées ce mardi 3 janvier à 15 heures, à la cathédrale de Rodez.

Sur le même sujet
Réagir