Louane, premier sourire aveyronnais de 2017

  • Louane, premier sourire aveyronnais de 2017
    Louane, premier sourire aveyronnais de 2017
Publié le

Le bonheur des uns fait (toujours) le malheur des autres. La maternité de Rodez, même si le centre hospitalier tousse encore, peut s’enorgueillir de 1 301 accouchements en 2016 soit une soixantaine de plus que l’année précédente suite à la… fermeture provisoire (prolongée) de sa voisine de Decazeville.

Ainsi Rodez a célébré hier le premier bébé de l’année en Aveyron. Louane Delagnes née à 9 h 23, pesant 2,990 kg pour 50 cm, comble de joie ses parents Lætitia et Émilien, ainsi que sa grande sœur Maëlis âgée de 4 ans, originaire de Saint-Cyprien-sur-Dourdou.

Un accouchement qui n’a pas empêché les parents de réveillonner puisque ces derniers sont arrivés vers 3heures du matin au centre hospitalier de Rodez après avoir festoyé avec leurs amis ! Ce ne fut pas le cas, en revanche, du dernier bébé de l’année 2016, né « dans la douleur », dixit le papa Stephan Fouquet.

En effet, sa compagne, Amandine Delagnes, a donné vie à son premier enfant, Evan, samedi à 16 h 05 après avoir subi une césarienne. Toutefois, le petit se porte bien, d’un poids de 2,600 kg pour 46 cm. La famille réside à Flavin.

À Millau, le premier bébé de l’année est un garçon, Maël, de 3,840 kg, premier enfant de Sophie et Romain, domiciliés à Millau même, né à 13 h 13.Une heure doublement porte-bonheur donc ! Quant au dernier bébé de l’année dans le Sud-Aveyron, il s’agit d’Arthur né le 31 décembre à 10 h 04. La sous-préfecture totalise 271 naissances en 2016, soit un bilan similaire à l’année précédente.

Dans l’Ouest-Aveyron, la maternité de Villefranche-de-Rouergue attentait hier encore son premier bébé de l’année, susceptible d’arriver aujourd’hui même.Paul, né à 8 h 30 le 30 décembre et pesant 3,8 kg, domicilié à Figeac (Lot), est le dernier bébé de l’année 2016. Une année faste pour la bastide Villefranchoise qui recense 500 naissances. Un bilan positif, à l’instar de Rodez, qui bénéficie des circonstances que l’on sait. Le bonheur des uns fait (décidément) le malheur des autres… Mais hier, que ce soit à Rodez ou Millau, le bonheur des parents allait de pair avec les meilleurs vœux que l’on puisse souhaiter.

OC
Voir les commentaires
L'immobilier à Conques-En-Rouergue

35000 €

Beau volume pour cette grange ( ancienne étable au dessous) d'environ 100 m[...]

784000 €

Domaine composé de trois bâtisses : Maison Pierres et toit de lauzes compr[...]

179180 €

EXCLUSIVITE Situé non loin du chemin de St Jacques de Compostelle et du vi[...]

Toutes les annonces immobilières de Conques-En-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?