Rodez n’aura pas le Paris-Nice

  • Rodez ne se faisait plus trop d'illusions.
    Rodez ne se faisait plus trop d'illusions.
Publié le

La prochaine édition de Paris-Nice, du 5 au 12 mars, culminera à près de 1700 mètres d’altitude, au col de la Couillole (Alpes-Maritimes), où sera jugée à la veille de la conclusion la plus haute arrivée d’étape dans l’histoire de l’épreuve depuis sa création en 1933. Quatre journées favorables aux sprinteurs, un contre-la-montre au sommet du Mont Brouilly, un triptyque sélectif pour terminer : le dénouement aura lieu cette fois quai des Etats-Unis et non plus Promenade des Anglais, site martyrisé par l’attentat du 14 juillet dernier. Souvent évoqué pour recevoir la course, Rodez ne se faisait cette fois-ci peu d’illusions après avoir reçu le Graal avec le Tour. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?