Lévezou Sud-Aveyron

[Carte interactive] L'Aveyron gagne des habitants, mais qu'en est-il de votre commune ?

  • [Carte interactive] L'Aveyron gagne des habitants, mais qu'en est-il de votre commune ?
    [Carte interactive] L'Aveyron gagne des habitants, mais qu'en est-il de votre commune ?
Publié le / Modifié le S'abonner

Les données démographiques, par région, département et commune, viennent tout juste d'être publiées par l'Institut de la statistique et des études économiques (Insee). Si l'Aveyron gagne des habitants depuis 2009, sa population est bien plus vieillissante que la moyenne nationale. Qu'en est-il dans votre commune ? Découvrez notre carte interactive.

Au 1er janvier 2014, l'Aveyron comptait 278 644 habitants, soit 1839 personnes de plus qu'en 2010, soit une évolution de 0.66% sur cinq ans. La population aveyronnaise revient ainsi à son niveau de 1982 après plus de 30 ans de stagnation, voire de baisse.

L'agglomération de Rodez reste, d'après ce dernier recensement, la véritable locomotive du département. Au 1er janvier 2014, elle comptait 86 373 habitants (soit 3 105 de plus qu'en 2009). Si la couronne périurbaine de Rodez croît de 1% par an en moyenne entre 2009 et 2014, la ville de Rodez perd une cinquantaine d'habitants par an en moyenne sur cette même période. Ainsi, la population de Rodez est passée de 24 358 habitants en 2009 à 24 088 en 2014. Dans ce même temps, Onet-le-Château enregistre une augmentation de 200 habitants par an, 50 pour Luc-la-Primaube et 40 pour Olemps.

Dans le sud du département, Millau continue à gagner, doucement (mais sûrement ?) des habitants. Ainsi, la ville atteint 23 650 habitants au 1er janvier 2014 contre 23 650 habitants en 2009, soit une augmentation de 0.1% en moyenne par an.

En revanche, Decazeville et Villefranche-de-Rouergue continuent à perdre des habitants. Decazeville passe ainsi de  habitants 6302 en 2009 à 5 686 en 2014. Quant à Villefranche-de-Rouergue, la ville atteint les 11 822 habitants en 2014, contre 12 962 en 2009.

Vieillissement

L'Aveyron fait face au vieillissement de sa population, dans une proportion plus importante que la moyenne nationale. Ainsi, le département compte 13% de sa population âgée de plus de 75 ans, contre 9% au niveau national. Si l'on considère les seniors à partir de 65 ans, le taux grimpe à 24% en Aveyron. 

A ce sujet, les projections de l'Insee confirment un vieillissement de la population aveyronnaise pour les 20 prochaines années. Ainsi, les Aveyronnais âgés entre 65 et 74 ans devraient être au nombre de 43 219 en 2038. Alors qu'ils étaient 29 244 en 2008. Globalement, les personnes de plus de 65 ans représenteront 32.5% de la population aveyronnaise en 2038, contre 23.8% en 2008.

 

Attention, l'évolution de la population de certaines communes peut s'avérer biaisée. En effet, depuis 2014, l'Aveyron ne compte plus que 286 communes, contre 302 jusqu'alors. Cela s'explique par le rassemblement de petites communes en communes nouvelles. Ainsi, sur la carte, la population de Conques-en-Rouergue flambe de plus de 500%. Un chiffre à relativiser, donc.

 

Point méthodologie

Ces données correspondent aux éléments relevés au 1er janvier 2014. Oui, 2014. Car depuis 2004, le recensement de la population française a changé de méthodologie. Les enquêtes de recensement sont désormais annuelles. Le recensement fournit, chaque année, des résultats à partir des informations collectées lors des cinq enquêtes annuelles les plus récentes. Ainsi, l'ensemble du territoire est couvert au cours de cycles de cinq ans.

rédaction web
Voir les commentaires
Réagir