Faits divers

Condamné pour une course-poursuite avec la police après le Teknival du Larzac

  • Plus de 12000 "teufeurs" s'étaient donné rendez-vous à la dernière minute, ce 15 août 2016, sur le Larzac.
    Plus de 12000 "teufeurs" s'étaient donné rendez-vous à la dernière minute, ce 15 août 2016, sur le Larzac.
Publié le / Modifié le S'abonner

Dans le box des prévenus, entouré de trois personnels des services pénitentiaires, ce prévenu âgé de 22 ans, se présente sans avocat. Quinze condamnations accumulées depuis 2009, il fait partie des "indécrottables" comme a pesté le procureur Wolff. D'emblée, il plante le décor. "J’ai tout raconté en garde à vue. Rien n’a changé depuis. J’attends ma condamnation". Ambiance. L’histoire qui l’a amené jusqu’à la barre du tribunal de Rodez a commencé dans l’Aisne. Il repère une voiture à vendre sur le site Le Bon Coin. Il se rend chez la vendeuse et ni une ni deux, il la vole.

Direction le Teknival...

Direction le Teknival du Larzac. Le bonhomme allait profiter de son week-end, quand, sur le parking du Mac Do de Millau, l’arrivée de policiers appelés pour calmer des jeunes un peu trop agités lui fait peur. "Les policiers ont repéré ce garçon qui, en les apercevant, s’est dépêché de partir" raconte le président Goumont.

À partir de là, va démarrer une dangereuse course-poursuite dans les rues de Millau. Le prévenu file à une vitesse folle quand il se retrouve coincé dans une impasse. Les versions divergent à partir de là.

Le policier raconte qu’à cet instant, il descend de la voiture, le somme de s’arrêter, pistolet flashball au poing, et tire quand il se retrouve coincé entre sa voiture et celle du prévenu qui a décidé de ne pas s’arrêter. Le prévenu raconte, lui, que le policier n’est "même pas descendu de la voiture, l’a insulté et lui a tiré dessus".

... puis Cransac

Après quoi, le prévenu réussit à prendre la fuite. Il roule jusqu’à Cransac, où il tente de voler une nouvelle voiture. Il agresse le propriétaire d’une Laguna, mais ne peut pas démarrer à cause du code... Il s’enfuit alors avec sa voiture, celle du Bon Coin, et y met feu pour la détruire. Pour poursuivre son chemin, il fait du stop, dans l’objectif de rallier l’Aisne.

Une fille le prend à bord et il lui raconte toute sa cavalcade. Aussitôt, la jeune fille file raconter tout ce qu’elle a entendu aux policiers. Qui finiront donc par l’interpeller. Pour le procureur, c’est 18 mois de prison ferme. "Je trouve ces réquisitions culottées !", plaide-t-il pour sa défense. Les juges suivront les réquisitions du procureur et condamneront le prévenu à payer 1000 euros au policier municipal.

Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

19800 €

Cransac les Thermes : Idéal investisseur : petite maison de ville mitoyenne[...]

130000 €

Maison composée de 3 appartements indépendants.Un appartement de type 3 est[...]

63000 €

CRANSAC - Idéalement située à deux pas des Thermes, du Casino et du centre [...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir