Montpellier. Hantz/Nicollin, la rupture ?

  • Ebranlé par la sortie médiatique du patron, Hantz l'a joint dès le lendemain pour effectuer une mise au point.
    Ebranlé par la sortie médiatique du patron, Hantz l'a joint dès le lendemain pour effectuer une mise au point.
Publié le

Football. L'entraîneur aveyronnais Fred Hantz se dit aujourd'hui fragilisé par le tacle de son président. La fin d'une collaboration ?

"On n'a pas les moyens de le licencier, qu'il fasse son boulot", a lâché lundi le président Louis Nicollin. "J'ai été très touché, cela représente une rupture", rétorque vendredi son entraîneur Frédéric Hantz. Coup de chaud à Montpellier au coeur de l'hiver. Le tout accompagné d'un ultimatum pour le coach. "Je lui (Louis Nicollin) ai dit que l'on allait vivre une seconde partie de saison très difficile... Il m'a parlé des deux prochains matches", révèle Hantz, avant d'en déduire : "Je ne peux pas être plus menacé que demain ou dans quinze jours après de telles déclarations".

Le point de départ de la colère présidentielle?

L'élimination en 32e de finale de la Coupe de France dimanche dernier à Lyon (5-0), un mois après la piteuse défaite à Nantes (2-1) en 8e de finale de la Coupe de La Ligue. "J'ai été très touché. Une phrase me fait mal: +on n'a pas les moyens de le virer, qu'il fasse son boulot+. Pour moi, dans mon esprit, cela représente une rupture", a lâché Hantz lors de la conférence de presse de vendredi, précédant la reprise de la Ligue 1 samedi à la Mosson devant Dijon. Lundi, invité de France Bleu Hérault, le président emblématique de Montpellier avait exprimé son profond courroux. "Je me pose des questions sur le coaching de l'équipe, on est capable de faire des bons matches et après de tout laisser tomber. Je commence à en avoir plein le cul. On n'a pas les moyens de le ( Hantz) licencier, mais c'est à lui de faire son boulot".

"Des gens autour de lui"

Ce jour là, "Loulou", président fondateur du club héraultais en 1974, vient de remettre ouvertement en question le technicien ruthénois, pour la première fois depuis le 23 janvier, date de son intronisation, en remplacement Rolland Courbis (décembre 2013-décembre 2015) après un éphémère intérim du duo Baills-Martini.

Ebranlé par la sortie médiatique du patron, Hantz l'a joint dès le lendemain pour effectuer une mise au point. "Je lui ai fait part de ma compréhension pour sa colère après le match à Lyon, mais aussi de mon étonnement au regard de ce que l'on vit ensemble depuis un an".

"Jusqu'à présent, avec Louis Nicollin, il n'y a jamais eu l'ombre d'un souci. Je l'appelle régulièrement et il n'y a jamais eu une remontrance de sa part, même dans les moments difficiles. Il m'a toujours soutenu..." "Aujourd'hui autour de lui, il y a des gens qui alimentent certaines informations" dénonce Hantz, ciblant l'entourage de "Loulou", âgé de 73 ans.

"Je suis jeté aux loups"

A qui fait référence l'ancien entraîneur de Bastia ? Louis Nicollin est entouré de son conseiller Michel Mézy, fidèle ami, mais aussi de la nouvelle génération menée par son fils Laurent Nicollin, président délégué et Bruno Carotti, directeur sportif. Est-ce le début de la fin pour Hantz, soudain isolé face au clan Nicollin ?

"Il y a un avenir mais ce qui m'inquiète c'est que la dernière fois que Louis Nicollin a utilisé cette phrase c'était en septembre 2015, à l'encontre de mon prédécesseur: Rolland Courbis. On sait comment cela a fini" rappelle avec lucidité le technicien, lié jusqu'en juin 2018. Hantz se dit fragilisé par le tacle de son président: "A travers cette déclaration, je suis jeté aux loups par rapport à l'environnement et à mon vestiaire. Il se crée une faille car il va y avoir des interrogations sur la relation entre le président et moi". "Au moment où Louis Nicollin fait ses déclarations, on est 11e en championnat. Quand j'ai attaqué la saison, j'avais dit que je ferai mieux avec moins. Aujourd'hui, j'ai fait mieux avec moins", conclut Hantz après avoir assuré le maintien la saison précédente. Combien de temps pourra-t-il tenir ?

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?