Insolite

Exposition : Capou sort les calendriers de son grenier

  • Capou fait remonter le temps à travers les calendriers de 1900 et même avant à nos jours. Histoire de pouvoir encore  ransmettre aux générations futures.
    Capou fait remonter le temps à travers les calendriers de 1900 et même avant à nos jours. Histoire de pouvoir encore ransmettre aux générations futures. - Olivier Courtil / Centre Presse Aveyron
S'abonner Mis à jour le -- partages

Porte-drapeau de l’Aubrac, Raymond Capoulade alias Capou propose une nouvelle exposition chez lui à Soulages-Bonneval.

Pour peu que l’on soit un brin curieux, la nouvelle exposition de Raymond Capoulade alias Capou devrait attirer la foule sur l’Aubrac.

Après avoir mis en lumière les jouets d’antan et surtout la guerre de 14 (1 000 visiteurs), Capou propose une exposition sur les calendriers de - feu PTT - agrémentés de revues et autres agendas.

Le dessein de ce collectionneur dans l’âme et le cœur suit le même leitmotiv : « Conserver pour transmettre le savoir-faire ».

D’où son regret concernant l’exposition sur la grande guerre boudée par les écoles… Parenthèse refermée. Dans le but aussi d’animer l’Aubrac en hiver, Capou propose avec le soutien de son fils Guillaume (la transmission est déjà une réalité !) une exposition de calendriers remontant de 1900 à nos jours (sans interruption) et même des calendriers plus anciens dont l’un de 1858.

« C’est le plus beau, avec les foires et les lunes, et le départ de la diligence », confie ce rêveur.

L’évolution du monde et de la mode, la révolution industrielle avec la pub et l’automobile, la guerre « avec des bals pendant que d’autres sont dans les tranchés », c’est l’histoire des ancêtres qui réapparaît sous nos yeux.

La multitude de journaux, l’apparition de la couleur, chaque visiteur y dénichera son bonheur. À commencer par repérer son jour de naissance ! Avec un verre de vin chaud, le feu de la cheminée et un air d’accordéon joué par Capou pour prendre enfin une pause avec le temps à fixer sur un calendrier perpétuel.

Exposition visible les après-midis chez Capou, à Soulages-Bonneval, au 05 65 44 31 63.

Réagir