Buzeins : des vœux au service de l’intérêt général

  • Georgette Lacoste a évoqué
    Georgette Lacoste a évoqué
Publié le , mis à jour

Après avoir réaffirmé toute l’importance qu’il y a à se retrouver pour partager au sein des communes historiques, Georgette Lacoste, maire, a adressé à l’assemblée, « des vœux porteurs de reprise, d’espoirs et de paix, en souhaitant que les valeurs fondamentales redeviennent le socle de notre société ».

Devant une population nombreuse et attentive, elle a jeté un regard sur une année 2016 indéniablement marquée par la création de la commune nouvelle qui, entre moments fastidieux et périodes de satisfaction, va permettre aux communes déléguées de faire face à leurs besoins grâce, notamment, à la mutualisation des services, des moyens, et la volonté tant des élus que des 50 agents à vouloir s’organiser au mieux.

Après avoir rappelé que les Buzeincols seraient à nouveau recensés à partir du 19 janvier, elle énuméra les travaux programmés sur l’année tels la réfection des toitures du clocher et de l’église, la construction d’un hangar pour la Cuma, des aménagements de sécurité aux entrées sud et est du village, la montée en débit internet courant 2017 puis l’enfouissement des réseaux de la rue du Poujol, le projet d’élargissement du pont de Saploux ou la réfection de la station d’épuration, à terme.

Taclant au passage les cadences infernales imposées par la loi NOtre, espérant toutefois qu’elle soit porteuse pour les territoires et puisse, surtout, préserver les indispensables liens de proximité, Georgette Lacoste a ensuite évoqué la nouvelle intercommunalité, celle en vigueur depuis le 1er janvier appelée « Des Causses à l’Aubrac », ses quelque 15 000 habitants et 42 élus dont la gouvernance sera votée le 26 janvier. Pour affirmer dans ce contexte de surenchère combien « la meilleure façon d’exister est de prouver par les compétences assumées et par un dynamisme certain qu’un territoire restera viable tout autant que les communes qui le composent penseront intérêt communautaire avant intérêt communal ».

Globalement, elle s’est ensuite félicitée de la formidable dynamique impulsée par les associations, à Buzeins mais également sur l’ensemble de la commune nouvelle, de la venue de nouveaux villageois, de l’investissement sans faille des élus, mais s’est également dite préoccupée par les problèmes inhérents à l’arrivée des loups, susceptibles de bouleverser profondément des équilibres établis depuis très longtemps entre productions et populations. Enfin, elle s’est appliquée à rappeler les réussites enregistrée sur Sévérac à travers, notamment, la vente totale des anciens locaux d’ITA et les diverses activités désormais organisées sur site, porteuses d’emploi. Et de terminer en insistant sur la nécessité de préserver les liens sociaux pour rendre les territoires toujours plus attractifs.

Centre Presse / CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Sévérac D'aveyron

120000 €

En exclusivité - Appartement de type 3, dans une résidence bénéficiant de p[...]

127000 €

Immeuble idéalement situé, comprenant : - Au rez-de-chaussée : appartement [...]

22000 €

Cette maison médiévale sur 3 niveaux, vous offre l'opportunité de réaliser [...]

Toutes les annonces immobilières de Sévérac D'aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?