Rénovation Encore six mois de travaux sur le viaduc du Viaur

  • Le chantier prendra fin cet été avec un retard de deux ans et demi sur les prévisions les plus optimistes.
    Le chantier prendra fin cet été avec un retard de deux ans et demi sur les prévisions les plus optimistes.
Publié le , mis à jour

Plus beau, mais aussi plus sûr. Le viaduc ferroviaire du Viaur, à cheval entre Aveyron et Tarn, va bientôt connaître l’épilogue d’une longue série de travaux qui ont occupé jusqu’à 80 personnes sur l’édifice... et contraint, pendant plusieurs mois, 60 000 voyageurs à emprunter les autocars de substitution entre Rodez et Carmaux.

À l’origine, les travaux devaient prendre fin au plus tôt en décembre 2015. Les aléas liés au climat (forts vents notamment) et au chantier en lui-même en auront décidé autrement, et c’est avec un retard de deux ans et demi sur les prévisions les plus optimistes que le chantier prendra fin cet été.

Deux phases ont rythmé le calendrier des interventions. Tout d’abord les opérations de décapage et de remise en peinture du tablier, entre mars et octobre 2014. Un « challenge » pour les équipes aux dires de la SNCF puisqu’il a été question de décaper l’ancienne peinture, de la renouveler (trois couches ont été nécessaires) mais aussi de refaire la totalité de la voie ferrée sur le tablier de l’ouvrage, long de 460 mètres... sans oublier le remplacement de 3 800 rivets. Pour la deuxième phase du chantier, qui a l’avantage de se dérouler sans interruption du trafic ferroviaire, les travaux se sont déplacés sur les piles et les arches de l’édifice. Les piles ont ainsi été traitées entre octobre 2014 et mai 2016 et ce sont les interventions sur les arches arches qui mettront un terme à ce chantier pharaonique. Pour mener à bien cette seconde phase, cent vingt tonnes de matériel ont été acheminées au pied du viaduc afin de construire les échafaudages nécessaires au montage des cellules de confinement pour décaper et repeindre les arches.

Côté financement, l’opération aura coûté 26,56 M€ financés par la région Région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée à hauteur de 15,7 M€, l’Etat (2 M€) et SNCF Réseau (8,8 M€).

Centre Presse / Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Tauriac-De-Naucelle

135000 €

Joliment placée à proximité de toutes les commodités et du centre-ville. [...]

Toutes les annonces immobilières de Tauriac-De-Naucelle
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?