Quand le procureur se sent manipulé...

  • Quand le procureur se sent manipulé...
    Quand le procureur se sent manipulé...
Publié le , mis à jour

À la barre, un membre des gens du voyage. Il lui est reproché d’avoir insulté et menacé un couple réquistanais afin de se faire payer des travaux qui ne lui auraient pas été demandés. Le scénario présenté par les plaignants est le suivant. Le prévenu effectuait des travaux de peinture chez des voisins. Ils ont pris des renseignements et en sont restés là. Puis un beau jour, les travaux évoqués ont été réalisés, et le prévenu est venu réclamer son dû, soit 1 400 euros. Moyennant insulte et menaces, car cette somme, ils ne veulent pas la payer puisqu’ils n’ont rien demandé. Logique !

Mais au fil des débats, la bonne foi du prévenu se fait jour. Notamment parce que le plaignant a fait le nécessaire afin que l’électricité soit branchée sur le lieu du chantier. Prouvant qu’il était bien au courant des travaux ! « J’ai la désagréable impression d’avoir été manipulé dans ce dossier. Le bénéfice du doute doit profiter au prévenu. Je vous demande d’entrer en voie de relaxe » a lancé le procureur, Antoine Wolff. Quand à l’avocate de la défense, elle n’a presque pas eu besoin de plaider. Tout juste de se demander si les retraités n’ont pas essayé de faire une « très bonne affaire....» Le prévenu a été relaxé.

Centre Presse / Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Réquista

35000 €

Exclusivité à quelques kilomètres de Réquista dans un hameau avec jolie vue[...]

39500 €

MONTPELLIER A 1H 15 et A 40km d'Albi, Venez vous installer au vert dans ce [...]

38000 €

Situé chemin de Roussile, ce terrain de 1269 m2 (lot no393) est viabilisé ([...]

Toutes les annonces immobilières de Réquista
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?