Meeting de Marine Le Pen à Rignac : le maire s’en serait bien passé...

  • La venue de Marine Le Pen à Rignac ne séduit pas du tout le maire de la commune, Jean-Marc Calvet...
    La venue de Marine Le Pen à Rignac ne séduit pas du tout le maire de la commune, Jean-Marc Calvet...
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Ce coup de projecteur sur sa commune, Jean-Marc Calvet s’en serait bien passé. Et il ne cesse de le répéter à qui veut bien l’entendre : « Je suis un opposant déterminé au Front National ! ». En attendant, il se dit surtout « pris de court » après l’annonce officielle de la venue de Marine Le Pen sur son territoire, le 4 mars prochain, pour un meeting en pleine campagne présidentielle. « Malheureusement, je n’ai aucun pouvoir pour empêcher cela », nous a confié l’élu également, tout en donnant les détails de cette venue...

Le 9 février dernier, sa mairie reçoit un appel. Une femme, se présentant comme une habitante de Decazeville, demande si l’espace André-Jarlan - prêtre rignacois, victime du fascisme dans le Chili de Pinochet... -, est libre le samedi 4 mars pour un « meeting dans le cadre des élections législatives ». La salle est libre lui répond-on et l’émissaire vient, quelques jours après, visiter le lieu en petit comité. Elle le réserve sans donner davantage de détails mais signe au nom du Front National. Mis au courant, le maire s’empresse alors de joindre la préfecture. On lui confirme la venue de Marine Le Pen. « Puis-je interdire cette réunion ? », demande-t-il. La réponse écrite ne tarde pas à venir. À l’intérieur, il y est notamment stipulé que « la tenue d’une réunion électorale est une liberté publique et (...) les idées véhiculées par le parti politique qui demande la mise à disposition de la salle ne constituent pas un motif légitime de refus ».

Jean-Marc Calvet affirme donc n’avoir aucun recours... « Le maire n’a aucun pouvoir », souligne-t-il à son conseil municipal. « Maintenant, moins on en parlera, mieux ce sera », nous a-t-il confié ce vendredi. Sans étiquette, l’élu rignacois nous a indiqué qu’il ne se rendrait pas au meeting. « Je ne vais pas lui offrir la médaille de la Ville non plus ! Tout le monde sait que je ne suis pas de la branche du FN. Et que je me battrai toujours contre les idées de ce parti », rappelle-t-il un brin colère...

Centre Presse / Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

189000 €

Maison familiale entièrement restaurée offrant de belles prestations au coe[...]

539 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D AGENCE Une entrée avec placard, un[...]

539 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D AGENCEUne entrée avec placard, une[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir