Il agresse un contrôleur du travail : huit mois de prison ferme

  • Il agresse un contrôleur du travail : huit mois de prison ferme
    Il agresse un contrôleur du travail : huit mois de prison ferme
Publié le , mis à jour

Un chef d’entreprise spécialisé dans le commerce de gros, poursuivi pour avoir agressé un contrôleur du travail, a écopé de huit mois de prison. Les faits s’étaient déroulés le 12 novembre 2015, dans l’entreprise. Ce jour-là, un inspecteur du travail s’était déplacé en raison notamment d’un différend opposant le patron à un de ses employés. Le ton était vite monté et le fonctionnaire, face au corpulent patron, dans un bureau, avait fait l’objet de violentes menaces.

En outre, il a été condamné à 1 000 € de dommages et intérêts, 600 € d’amendes, 5 382,59 € pour les menaces contre un chargé de mission de service public et 300 € aux syndicats CGT, FO, FSU qui s’étaient portés parties civiles. De plus, dans cette même affaire, le chef d’entreprise était poursuivi pour s’être montré violent envers une de ses employées, son ex-compagne en l’occurrence. Il a été condamné pour cela à 6 mois de prison avec sursis et mise à l’épreuve pour une durée de 2 ans ainsi qu’à 600 € d’amendes et une obligation de soins.

Centre Presse / Philippe Routhe
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?