Rodez : mais qui a oublié ses endives, rue Crozat ?

  • Rodez : mais qui a oublié ses endives, rue Crozat ?
    Rodez : mais qui a oublié ses endives, rue Crozat ?
Publié le
Centre Presse

Le sort cruel des légumes dans un milieu urbain vient d’être illustré plusieurs jours durant dans le centre-ville de Rodez.
Rue Crozat, près de l’hôtel Mercure, une cagette en carton contenant une dizaine de jeunes pousses d’endives trônait, livrée à elle-même, jeudi 9 mars. Lundi 20 mars, soit 11 jours plus tard, les endives y étaient encore. Le propriétaire indélicat ou distrait de nos Cichorium intybus (leur petit nom savant) a peut-être pensé que placés sur une bouche à incendie, les légumes pourraient disposer de toute l’eau nécessaire à leur croissance. Hélas non : nos endives sont à présent comme les carottes en des temps difficiles. Cuites.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?