Présidentielle : Macron et Le Pen font jeu égal, Mélenchon remonte (sondage)

  • Jean-Luc Mélenchon atteint 14 % d’intentions de vote.
    Jean-Luc Mélenchon atteint 14 % d’intentions de vote.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Emmanuel Macron et Marine Le Pen seraient au coude-à-coude au 1er tour de l’élection présidentielle, devant François Fillon qui voit Jean-Luc Mélenchon se rapprocher, selon un sondage Ifop-Fiducial diffusé mercredi.

Avec 26 % d’intentions de vote (+0,5) le candidat d’En Marche ! devance légèrement celle du FN, à 25,5 % (-0,5), mais leurs positions respectives sont pratiquement stables sur une semaine. Le candidat de la droite, empêtré dans les procédures judiciaires, se tasse légèrement à 17,5 % (-0,5), à trois semaines du premier tour de scrutin, selon cette enquête pour Paris Match, Cnews et Sud Radio.

À gauche, Jean-Luc Mélenchon prend l’ascendant sur Benoît Hamon, avec 14 % (+2) d’intentions de vote contre 10 % (-1) au candidat socialiste. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan perd un point à 4,5 %, le centriste Jean Lassalle est stable à 1 % et les autres candidats recueillent au mieux 0,5 % d’intentions de vote.

L’indice de participation, en légère hausse, est évalué à 63 % (+1) du corps électoral. Deux Français interrogés sur trois (67 %) se disent sûrs de leur choix de 1er tour. C’est le cas de 83 % des électeurs potentiels de Marine Le Pen, 72 % de ceux de François Fillon, 62 % de ceux d’Emmanuel Macron, 60 % de ceux de Benoît Hamon et 59 % de ceux de Jean-Luc Mélenchon. Au second tour, Emmanuel Macron l’emporterait avec 60 % des voix, contre 40 % à Marine Le Pen. Enquête réalisée en ligne du 26 au 29 mars auprès de 2.241 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1 à 2,2 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication de l’état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Centre Presse / AFP
Voir les commentaires
Réagir