Défaite courte et rageante pour le Roc en Normandie

  • Malgré ses 8 buts, Pogacnik n’a pas pu éviter la défaite au Roc.
    Malgré ses 8 buts, Pogacnik n’a pas pu éviter la défaite au Roc.
Publié le , mis à jour

Opposition de style entre les Normands de Saint-Valery-en-Caux (Seine-Maritime) et leur défense redoutable et un Roc qui comptait sur son attaque pour ramener un résultat positif de ce lointain déplacement.

Et ce sont les Ruthénois qui ont très bien commencé la rencontre en s’offrant des la 8e minute un mini-break pour mener 2-6, puis 3-8 (11e). Jusqu’alors, le Stade Valeriquais était habitué aux excellents départs dans sa salle où une seule équipe est parvenue à s’imposer cette saison. Mais Rodez a su déborder son adversaire en mettant un rythme élevé. La question était de savoir combien de temps allait tenir les visiteurs, d’autant qu’ils commettaient quelques maladresses. Saint-Valery revenait à 7-8 (16e) et égalisait par Keita 10-10 (21e).

Pogacnik, en pivot, restait redoutable et malin pour trouver la faille et remettait son équipe sur de bons rails 10-13 marquant son 5e but. Rodez parvenait au repos avec une légère avance14-15, autant dire que rien n’était joué. Au retour des vestiaires, Rodez avait du retard à l’allumage et Saint-Valery-en-Caux, plus rigoureux dans sa défense, passait devant 17-15 (34e). Ce n’était qu’un retard car sous l’impulsion du duo Simon, le véloce, Pogacnik, le rusé, il inversait la tendance 19-20 (43e). Seulement, les Normands comptaient sur leur gardienTike qui assurait des arrêts décisifs, et creusaient un premier écart 25-21 (50e).

La fin de rencontre était un bras de fer entre Rodez, qui jouait sa tête dans ce play down, et Saint-Valery, qui a la réputation du village d’irréductibles Gaulois. Un penalty sur le poteau de Deshayes et deux contre attaques réussies de Bonicel et Rodez revenait à 28-27 avant de jeter toutes ses forces dans la bataille. Simon obtenait le penalty de l’égalisation mais Tike était impérial avec un double arrêt et permettait à Saint-Valery de l’emporter de justesse 28-27.

Une défaite vraiment rageante pour Rodez qui a offert une bien belle image en Normandie.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?