France-Monde : les dix sujets qui font la une de l’actualité ce mardi

  • Météo-France a placé en «vigilance orange» sept départements - Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Finistère, Vendée et Loire-Atlantique - pour un risque de vagues-submersions.
    Météo-France a placé en «vigilance orange» sept départements - Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Finistère, Vendée et Loire-Atlantique - pour un risque de vagues-submersions.
Publié le , mis à jour

Hommage national au policier tué sur les Champs-Elysées, la campagne continue pour les deux candidats qualifiés pour le second tour, Francis Heaulme de retour devant les juges... Tour d’horizon de l’actualité nationale et internationale de ce mardi 25 avril.

Hommage national au policier tué sur les Champs-Elysées Xavier Jugelé

François Hollande rend un hommage national mardi, en présence d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen, à Xavier Jugelé, le policier tué jeudi lors de l’attentat sur les Champs-Elysées qui a bouleversé la fin de la campagne avant le premier tour de la présidentielle. L’hommage sera rendu dans la cour de la préfecture de police à partir de 11H00 en présence notamment des deux candidats qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qui ont répondu favorablement à l’invitation de François Hollande. Xavier Jugelé, 37 ans, a été tué jeudi de deux balles dans la tête par Karim Cheurfi, qui a blessé deux autres policiers, dont l’un grièvement, ainsi qu’une touriste Allemande, avant d’être abattu. Il était membre de la 32e compagnie de direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police de Paris.

«Nous pouvons gagner!» : en «congé» de la présidence FN, Le Pen repart en campagne

Confrontée à un duel difficile face à Emmanuel Macron, Marine Le Pen est repartie dés lundi en campagne, annonçant même sur France 2 sa mise en «congé» de la présidence du FN pour tenter de déjouer les pronostics la donnant perdante le 7 mai. Quinze minutes chrono sur un marché le matin, à Rouvroy (Pas-de-Calais), à deux pas de son fief d’Hénin-Beaumont, le temps de quelques images devant des télévisions triées sur le volet, tandis que le reste de la presse était dérouté vers Béthune. Quinze autres minutes le soir au journal télévisé de France 2, où la candidate a annoncé qu’elle se mettait symboliquement «en congé» de la présidence du Front national afin de «rassembler» les Français autour de son projet présidentiel, sans plus de précisions. Chaque fois, Mme Le Pen a pilonné son rival de second tour.

Hollande se met en marche : il votera Macron

Au lendemain du premier tour de la présidentielle, François Hollande a levé toute ambiguïté sur ses intentions, annonçant qu’il voterait pour Emmanuel Macron au second tour face au «risque» que Marine Le Pen fait peser, selon lui, sur l’avenir de la France. «La mobilisation s’impose mais également la clarté des choix», a souligné le chef de l’Etat dans une allocution solennelle d’à peine cinq minutes prononcée en direct de l’Elysée. Et d’enchaîner: «Pour ma part, je voterai Emmanuel Macron.» De son coté, le Parti socialiste appelle «à battre l’extrême droite» et donc «à voter» pour Emmanuel Macron contre Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, a déclaré lundi Jean-Christophe Cambadélis.

Trente ans après le double-meurtre de Montigny-lès-Metz, Francis Heaulme face aux juges

Plus de 30 ans après les meurtres de deux garçons de 8 ans près de Metz en 1986, le tueur en série Francis Heaulme comparaît à partir de mardi devant les assises de la Moselle pour le cinquième procès d’une affaire hors norme. Accusé d’avoir tué Alexandre Beckrich et Cyril Beining à coup de pierre le 28 septembre 1986 sur un talus SNCF de Montigny-lès-Metz, le «routard du crime», déjà emprisonné pour neuf meurtres, est «prêt à se battre» pour prouver qu’il n’est pas coupable, a indiqué son avocate, Me Liliane Glock. Les corps des deux garçons, partis jouer avant le diner, avaient été retrouvés vers 20h par les enquêteurs, les crânes enfoncés à coup de pierre, le bas de survêtement de l’un baissé. Leurs vélos seront retrouvés en bas du talus.

Manifestations au Venezuela: trois morts lundi, 24 depuis début avril

Une troisième personne est décédée lundi lors des manifestations au Venezuela contre le président socialiste Nicolas Maduro, a annoncé Jorge Rodriguez, principal délégué du chef de l’Etat, portant à 24 le nombre de victimes depuis début avril. «Daniel Infante vient de mourir» après avoir été blessé par balle dans la ville de Mérida, a indiqué Jorge Rodriguez à la télévision. Le parquet avait annoncé plus tôt le décès de deux autres hommes, de 42 et 54 ans, à Mérida et dans la ville de Barinas, toutes deux dans l’ouest du pays. Dans ce pays pétrolier dont l’économie s’est effondrée avec la chute des cours du brut, la majorité des aliments et médicaments sont introuvables. Lassés, sept Vénézuéliens sur dix souhaitent le départ de Nicolas Maduro, selon un sondage Venebarometro.

EN BREF

- Le procès de Marcel Ruffet, accusé d’avoir assassiné à coups de fusil en 2015 trois membres d’une même famille et un gendarme dans un camp de gens du voyage à Roye (Somme), s’ouvre mardi devant la cour d’assises de la Somme, à Amiens.

- Un séisme de magnitude 7,1 a frappé lundi le centre du Chili, a annoncé l’Institut américain d’études géologiques (USGS), qui a situé l’épicentre à 38 kilomètres à l’ouest de la cité côtière de Valparaiso.

- Vingt-neuf personnes ont été placées en garde à vue à l’issue de manifestations «antifascistes» dans Paris dimanche soir au cours desquelles 143 personnes avaient été interpellées, selon la préfecture de police.

- Nouvel épisode dans le scandale du «dieselgate»: après Volkswagen, Renault et Fiat-Chrysler, le constructeur français PSA est à son tour visé par une enquête des juges d’instruction sur des soupçons de «tromperie» dans les dispositifs de contrôle aux émissions polluantes de véhicules diesel.

- Des forces arabo-kurdes ont pénétré pour la première fois lundi à Tabqa, un verrou clé en direction du principal fief du groupe Etat islamique (EI) en Syrie et objectif ultime de ces combattants appuyés par les Etats-Unis.

- Ça fait 60 ans qu’Angers a joué sa seule finale de Coupe de France et le SCO aimerait bien renouer avec ce frisson aux dépens de Guingamp, mardi, tandis que le Paris SG retrouve Monaco dans sa demi-finale mercredi, un quatrième choc de la saison pour ces deux ténors.

Le tueur en série Francis Heaulme comparaît à partir de mardi devant les assises de la Moselle pour le cinquième procès d’une affaire hors norme.

Des « jihadistes » ont attaqué deux commissariats dans la province du Soum (Nord du Burkina), près de la frontière malienne, dans la nuit de lundi à mardi, deux mois après l’attaque qui a coûté la vie à 12 soldats dans le même secteur.

Le syndicat de policiers Alliance a dénoncé lundi les « propos menaçants » de la présidente du FN Marine Le Pen, visant les fonctionnaires qui « mettent en jeu leur propre responsabilité » s’ils prennent part aux « méthodes illégales » dont elle accuse le gouvernement.

Une information judiciaire a été ouverte lundi soir après la disparition depuis onze jours d’un couple, de leur fille de 18 ans et de leur fils de 21 ans, habitant Orvault, près de Nantes, a annoncé lundi soir le procureur de la République de Nantes.

Météo-France a placé en « vigilance orange » sept départements - Charente-Maritime, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques, Finistère, Vendée et Loire-Atlantique - pour un risque de vagues-submersions dans la journée de mardi. L’alerte court de 4 heures du matin jusqu’à 21 heures.

Le pivot franco-américain des New York Knicks Joakim Noah a été opéré lundi du genou gauche pour extraire un « fragment détaché » et devrait être absent des terrains au moins trois à quatre semaines, a indiqué son club.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?