Christian Braley : « Il y en a pour plusieurs millions d’euros de dégâts »

  • Christian Braley : « Il y en a pour plusieurs millions d’euros de dégâts »
    Christian Braley : « Il y en a pour plusieurs millions d’euros de dégâts »
Publié le , mis à jour

Quel est votre sentiment après l’incendie ?

On devient fou. Je suis prêt à jeter l’éponge. C’est notre deuxième incendie dans un centre de tri. Après celui de l’été dernier, nous avons essayé de tout faire dans les règles de l’art, d’être carrés, pour éviter que ça recommence.

Que vont devenir vos salariés et votre activité ?

On va essayer de garder tout le monde. Nous avons 49 salariés. Pour l’instant, ceux qui en ont, vont prendre leurs congés et nous allons trouver des solutions. Je fais confiance à l’équipe des jeunes pour en trouver. Quand à l’activité, nous avons un autre hangar de stockage. Entre celui-là et celui de Sébazac, on devrait pouvoir continuer à recevoir les déchets.

Qu’est ce qu’il y avait comme déchets pouvant présenter un danger ?

On ne sait pas comment le feu a pris. Il est parti en 15 minutes, mon fils déjeunait avec le personnel quand l’incendie est parti. Il n’y avait que des déchets industriels, du recyclable, tout ce qu’on met dans les sacs jaunes.

Pouvez-vous estimer les dégâts matériels ?

Non, mais il y en a pour plusieurs millions d’euros, ça, c’est sûr.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?