[EN DIRECT] L’incendie chez Braley maîtrisé, 500 tonnes de déchets à l’intérieur

  • [EN DIRECT] L’incendie chez Braley maîtrisé, 500 tonnes de déchets à l’intérieur
    [EN DIRECT] L’incendie chez Braley maîtrisé, 500 tonnes de déchets à l’intérieur
Publié le , mis à jour

Une épaisse colonne de fumée noire visible à plusieurs kilomètres. Comme en juillet dernier, le centre de tri des établissements Braley, zone des Calsades à Bozouls, est actuellement la proie des flammes. Les sapeurs-pompiers sont actuellement une cinquantaine sur site, 53 exactement, pour éteindre l’incendie, ou l’empêcher, au moins de se propager aux bâtiments voisins. Le centre de tri, de 5000m2 a entièrement brûlé. Une personne, sur place lorsque l’incendie s’est déclenché à la pause-déjeuner, a été hospitalisée à l’hôpital Jacques-Puel de Rodez.

Le 1er juillet 2016, un pareil sinistre avait détruit ce même hangar de la société Braley qui avait évalué le préjudice à 25 millions d’euros.

Par mesure de précaution, les sapeurs-pompiers appellent la population de Bozouls au confinement en raison des fumées toxiques. Les gendarmes de Bozouls ainsi que le maire Jean-Luc Calmelly se chargent actuellement de mettre au courant les habitants. Actuellement, les fumées ne se propagent pas dans Bozouls mais en raison du vent, toutes les mesures de précautions sont prises.

« Malgré l’absence de produits toxiques dans le bâtiment sinistré, par souci de précaution, il est demandé aux personnes exposées de ne pas rester dans les fumées et aux personnes vulnérables ainsi qu’aux enfants et personnes âgées de rester confinées dans leur logement en fermant les ouvertures de leur habitation. Pour tout renseignement complémentaire les habitants peuvent contacter prioritairement la mairie de Bozouls au 05 65 51 28 00 ou la préfecture au 05 65 75 74 27 où une cellule de crise a été ouverte », a communiqué ce mercredi après-midi la préfecture de l’Aveyron.

La cinquantaine de sapeurs-pompiers de l’Aveyron, sur place, ce mercredi après-midi a maîtrisé le feu. Le lieu est sécurisé. Néanmoins, les hommes du feu, dans l’obligation de laisser se consumer l’entrepôt, devrait rester de longues heures, voire toute la nuit, surveiller l’avancée de l’incendie. 500 tonnes de déchets se trouvent dans le bâtiment ainsi que plusieurs centaines de ballots de tissus. Une dizaine de véhicules de manutention sont également à l’intérieur.

Plus d’informations à venir

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?