Législatives : Pierre Defontaines lance sa campagne à Muret-le-Château

  • Pierre Defontaines, un médecin généraliste de 62 ans, et sa suppléante, Sylvie Robert,
    Pierre Defontaines, un médecin généraliste de 62 ans, et sa suppléante, Sylvie Robert,
Publié le , mis à jour

Un symbole. Pierre Defontaines, le candidat de la France insoumise dans la 1re circonscription, lancera sa campagne ce dimanche 14 mai, à Muret-le-Château, l’une des 47 communes aveyronnaises qui ont placé Jean-Luc Mélenchon en tête du premier tour de l’élection présidentielle, le dimanche 23 avril. Ce Ruthénois de 62 ans, père de 4 enfants, est médecin généraliste à l’hôpital Sainte-Marie. Avant de commencer des études en médecine à l’âge de 35 ans, il a travaillé comme ouvrier en usine, chez un agriculteur, puis sur les chantiers comme maçon et enfin comme imprimeur. Depuis 1999, il a exercé la médecine en cabinet puis à l’hôpital Sainte-Marie. Sa suppléante, Sylvie Robert, est une enseignante du collège de Saint-Amans-des-Cots, de 58 ans.

Pour le lancement de leur campagne, Pierre Defontaines et Sylvie Robert invitent les Aveyronnais à se retrouver à la Maison des associations de Muret-le-Château, à partir de 12 heures, autour d’un apéro grillades, d’une animation musicale et d’ateliers participatifs. « C’est le troisième tour, nous pouvons le gagner », affirment les représentants de la France Insoumise, selon lesquels « l’élection d’Emmanuel Macron, adepte du chacun pour soi libéral, ne réglera pas les problèmes posés au pays ».

« La démarche politique de la France Insoumise s’appuie d’abord et avant tout sur la fraternité, ce troisième mot de la devise de la République qui est malheureusement oublié depuis longtemps dans les politiques menées dans notre pays. La fraternité, cela veut dire solidarité entre tous, cela veut dire aussi paix et coopération », insiste Pierre Defontaines.

Interrogé sur les dissensions entre mélenchonistes et communistes, le conseiller régional du Front de gauche, Guilhem Serieys, évoque la candidature du Decazevillois Pascal Mazet, dans la 2e circonscription. « Cela démontre qu’il n’y a pas d’ostracisme. Mazet est un militant du parti communiste qui fait campagne sur le programme de Mélenchon. » Rappelons que l’ancienne conseillère départementale socialiste, Catherine Laur, défendra les couleurs de la France insoumise, dans la 3e circonscription.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?