Ekiden de Rodez : encore trois semaines pour rejoindre les 600 premiers inscrits

  • Les coureurs de chaque équipe (ici ceux de l’Ekiden de l’Union, dans la Ville rose) se transmettront un relais une fois qu’ils auront couvert « leur » distance. (Valentine Chapuis)
    Les coureurs de chaque équipe (ici ceux de l’Ekiden de l’Union, dans la Ville rose) se transmettront un relais une fois qu’ils auront couvert « leur » distance. (Valentine Chapuis)
Publié le , mis à jour

Trois mois et demi après l’ouverture des inscriptions, les organisateurs de l’Ekiden de Rodez, qui se déroulera le samedi 24 juin peuvent se targuer d’avoir d’ores et déjà réussi leur pari en suscitant un réel engouement auprès du public.

« Nous avons dépassé la barre des cent équipes, ce qui constituait notre objectif, apprécie Didier Chaussade, cheville ouvrière de l’événement. À titre indicatif, l’Ekiden de l’Union, à Toulouse, en a attiré cent cinquante. La dynamique s’est calmée dernièrement mais il nous reste encore un peu de temps devant nous (jusqu’au 21 juin, voir encadré, NDLR) et je pense que l’appel que nous avons lancé aux entreprises et commerçants locaux devrait “rebooster” tout ça. »

Venue du Japon, la formule, qui consiste en un marathon en relais (les six coéquipiers qui se succèdent effectuent, dans l’ordre, 5, 10, 5, 10, 5 et 7,195 kilomètres), a séduit les coureurs en répondant à une aspiration dépassant le cadre de la pratique sportive pure.

« Je crois que le succès s’explique par la dimension conviviale de l’événement, analyse Didier Chaussade. Dans un monde devenu très individualiste, cela permet de réunir les gens, qui sont demandeurs de moments pendant lesquels ils peuvent se retrouver et partager quelque chose. On l’a notamment vu avec les apéros géants qui ont été organisés un peu partout depuis quelques années. De plus, je pense que les événements dramatiques qui sont survenus dans le pays récemment ont peut-être encore accru ce phénomène. »

Accessible à tout un chacun (Chaussade : « Quasiment tout le monde peut courir 5 kilomètres »), la discipline a permis à la course sur route de se renouveler, elle qui avait été sérieusement mise à mal par l’essor des trails et autres courses nature.

« Cela touche une clientèle sportive mais qui ne recherche pas la performance, ou du moins pas la performance individuelle », juge l’organisateur, qui a dû faire face, avec la topographie des lieux, à une difficulté particulière à l’heure de concevoir le parcours.

« Par rapport à Rodez, on va dire qu’il est plutôt plat (rires), indique-t-il. Nous avons choisi de faire passer les concurrents par les petites rues, de façon à leur faire découvrir la ville. Le tracé est totalement urbain, afin de générer une animation dans le centre. Si nous étions partis en pleine campagne, les coureurs se seraient retrouvés isolés à un certain moment. Là, ils verront toujours du monde, et j’espère que les habitants répondront présent en venant les encourager. »

Ekiden pratique

Samedi 24 juin. Village départ/arrivée accessible dès 17 h, esplanade des Rutènes, avec animations (essais de chaussures, restauration, buvette). Départ de la course à 19 h 30.

Bulletin d’inscription à télécharger sur http://www.runningday.fr et à renvoyer au plus tard le 21 juin.

Tarif : 78 euros par équipe. Certificat médical obligatoire pour les non-licenciés. « Pasta party » le samedi soir, de 20 h à minuit (12 euros par coureur, 14 euros par accompagnateur, 6 euros pour les moins de 10 ans).

Contact : 05 62 11 37 50.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

45 €

RODEZ : Proche du centre ville parking extérieur situé au 3, rue Pasteur à [...]

325 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Studio situé en centre vill[...]

303 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - T1 en centre ville proche[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?