Vent d’Aubrac, la coutellerie aux trois Meilleurs ouvriers de France

  • Cyrille, Jean-Michel et Jérôme, les 3 Mof avec leur D’Artagnan alias Michel de Vent d’Aubrac !
    Cyrille, Jean-Michel et Jérôme, les 3 Mof avec leur D’Artagnan alias Michel de Vent d’Aubrac !
Publié le , mis à jour

Cyrille Manelphe rejoint Jean-Michel Cayron et Jérôme Lamic, venant étoffer du fameux col bleu blanc rouge, symbole des Meilleurs ouvriers de France (Mof), la coutellerie Vent d’Aubrac tenue par Michel Frayssou.

Un trio d’excellence non pas en chevalerie (quoique !) mais en coutellerie, qui témoigne d’un savoir-faire unique. Seule entreprise coutelière à disposer de trois Mof en France, la clef de la réussite de Vent d’Aubrac réside en ses rencontres fraternelles et ses qualités humaines.

« On a un patron qui est coutelier, il sait de quoi il parle, c’est agréable pour le personnel et les clients », dit en ce sens Jean-Michel Cayron qui a décroché le Graal de Meilleur ouvrier de France à deux reprises. Autant dire qu’ici, au numéro 1 (il n’y a pas de hasard !) de la place de la Patte-d’oie, chaque pièce est de collection, rare donc précieuse.

Il en ressort ainsi de la joie de vivre, d’œuvrer ensemble, de tirer vers le haut pour se faire plaisir comme à celui du client. « Si tu tombes sur un client qui a une demande farfelue, tu relèves le défi ! », confie le nouveau venu, Cyrille Ménelphe, ravi de cette union consacrée. Lui qui a débuté en autodidacte à Sauveterre en 1998, réunit aujourd’hui la bastide coutelière à la capitale Aveyronnaise du couteau. Et reste, non par philosophie mais par expérience, un apprenti. « Le défi réside dans la fabrication, de transformer la matière première, on ne maîtrise rien ».

Un peu quand même, mais il sait mieux que quiconque, que le colosse est aussi fragile, chaque édifice a son talon d’Achille. Meilleur ouvrier de France en 2015, il le fut aussi, pendant cinq minutes seulement en 2011... Le temps qu’a tenu sa création avant d’être victime d’un défaut de conception. L’humilité demeure à chaque niveau, y compris quand on est devenu maître en coutellerie.

Et leur travail en parfaite osmose, sublimé par les forgerons que sont le patron Michel Frayssou, son fils Guillaume et Achim, en dit long sur cette soif de créativité. De victoire. Il n’y a qu’à voir les fabrications qui émanent de Vent d’Aubrac mêlant passion pour leur profession, de la nature qu’ils les entourent et des êtres qui la façonnent. « Un couteau n’est pas un besoin, le client est donc lui-même un passionné et à chaque fois cela donne de belles histoires car le client veut une histoire ».

Une histoire et des inspirations comme, par exemple, cet hommage à David Bowie conçu à quatre mains par Jérôme et Jean-Michel. Au final, cela donne de véritables œuvres d’art dont d’Artagnan alias Michel Frayssou peut être fier ! « On n’est qu’au début », conclut Jean-Michel Cayron. Cela promet de belles pages d’histoires de cape et d’épée, ou plutôt de couteaux repoussant les limites de l’imagination.

Centre Presse / Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Laguiole

56000 €

A Laguiole, lotissement à l'entrée du village. 3Terrains à bâtir, viabilisé[...]

29950 €

Grand studio de 27m² entièrement rénové situé au pied des pistes de la stat[...]

50000 €

A Laguiole, à 2 pas des commerces, terrain de 826 m2 exposition sud[...]

Toutes les annonces immobilières de Laguiole
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?