Stade Rodez Aveyron

Rodez : Cobra devient RBA et Xavier Alric prône une « vision différente »

  • Hier matin à Moyrazès, lors de l’AG du comité départemental, Xavier Alric, le président du nouveau club ruthénois (RBA), s’est présenté aux dirigeants du basket aveyronnais.  a.p.
    Hier matin à Moyrazès, lors de l’AG du comité départemental, Xavier Alric, le président du nouveau club ruthénois (RBA), s’est présenté aux dirigeants du basket aveyronnais.  a.p.
Publié le / Modifié le S'abonner

Pas de grandes annonces rutilantes. Ni même de feuille de route archi-calibrée. Xavier Alric, en toute simplicité, a dévoilé hier un petit peu de ce que sera le futur du basket à Rodez à partir de la saison prochaine. Lui, le président de RBA, pour Rodez basket Aveyron, qui est la nouvelle appellation de l’association Cobra, créée il y a déjà plusieurs mois afin de préparer la suite du Srab, dont la liquidation judiciaire a été prononcée en mai (lire nos précédentes éditions).

Ce changement de nom de la pourtant toute nouvelle association ruthénoise s’accompagne d’un changement à sa tête. « Nous étions trois au départ, avec une coprésidence, précise le Ruthénois de 44 ans. Mais il y a eu des divergences en interne. Je n’en dirai pas plus. Disons que je suis donc le seul aujourd’hui. » Et RBA, sûrement moins tape à l’œil que Cobra, semble mieux correspondre à l’esprit que le néodirigeant veut insuffler à un club qui entend bien conserver les 240 licenciés que comptait le Srab.

La question restait hier sans réponse. « Il y a eu un bureau fédéral à Paris vendredi soir mais nous n’en savons pas plus », a commenté celui qui s’engage dans cette aventure « pour les gamins » alors que sa fille joue au club en U15. Maurice Teulier, le président du comité, n’en savait guère davantage : « La seule chose qui semble être actée, c’est que pour les jeunes, jusqu’aux U17, rien ne doit bouger. » Mais quid alors des filles, en entente avec Luc-Primaube et qui montent en Prénationale, et des garçons, maintenus sportivement en N3 ?

Alric espère que « les deux équipes pourront jouer en Prénationale ». Ce serait le meilleur scénario possible, pas forcément le plus plausible. Il permettrait en tout cas, chez les hommes, de « conserver 80 % de l’effectif actuel », indique celui qui est, à la ville, gérant de sociétés dans le secteur du bâtiment. On devrait en savoir plus à ce sujet dans la semaine qui arrive. D’ores et déjà, on sait que Willy Sénégal (coach) ne reste pas et qu’il sera remplacé par « un bénévole en interne », dont l’identité n’a pas été dévoilée.

Car une des priorités des nouveaux dirigeants sera de mettre en place une « gestion simple et raisonnable ». Alric espère « qu’il n’y aura pas d’amalgame avec le Srab » notamment vis-à-vis des fournisseurs qui doivent aujourd’hui supporter les conséquences de la liquidation judiciaire. « J’irai les voir. Mais je ne veux pas qu’il y ait de confusion, précise le Ruthénois. On ne reprend pas les dettes du Srab. » Et, d’ailleurs, au sein du nouveau comité directeur, aucune des trois personnes qui le compose ne faisait partie de l’ancien. « On a une vision différente des choses », souffle encore le nouveau boss du basket ruthénois.

Évidemment qu’une équipe fanion, locomotive du club, est importante. Mais avec le RBA, les jeunes devraient ainsi avoir une position plus centrale. « Ce qui m’importe le plus, c’est la formation, ce sont nos enfants. » « Il faut aussi faire venir les filles au basket à Rodez », envoie-t-il. De quoi mettre à mal l’entente avec La Primaube ? « Pas du tout, rétorque-t-il. Au contraire. On a même dans l’idée de l’agrandir. Certains clubs se sont rapprochés de moi : Olemps, Druelle et les Costes-Rouges. »

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

129000 €

Bel appartement traversant, de type T3, 65 m2 habitables, exposé sud-ouest,[...]

759 €

RODEZ : Appartement de type 5 spacieux situé à deux pas du centre ville da[...]

89000 €

Rodez, dans petite copropriété bien entretenue, Appartement de type 3 en bo[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir