Innovation - High Tech

Visuals Apps : la start-up ruthénoise qui crée des applications mobiles pour les acteurs du territoire

  • Les quatre complices se connaissent depuis très longtemps.
    Les quatre complices se connaissent depuis très longtemps.
Publié le / Modifié le S'abonner

Ils sont quatre. Yannick Leyrolles, Ghislain Joaquin, Chan Boris Ing et Sreymom, son épouse. Quatre amis qui ont respectivement leur métier et qui ont choisi de créer une start-up. Pourtant, ils sont loin du monde de l’informatique.

Boris et Sreymon Ing travaillent dans la restauration. Ils tiennent un établissement sur le tour de ville. Yannick Leyrolles est antiquaire, tandis que Ghislain Joaquin est vendeur.

Des secteurs, a priori, loin du net. Mais elle constitue pour ce quatuor, une passion commune. « J’ai toujours été passionné d’informatique. Du coup, j’ai toujours bidouillé. Je voulais monter quelque chose depuis longtemps, mais le temps nous a manqué entre nos différentes occupations », confie Boris Ing, auto-entrepreneur et aujourd’hui développeur en informatique.

Il y a trois ans, Boris s’est aperçu que les commerçants locaux n’avaient pas d’applications. « Certains avaient des sites mais pas d’appli. Un site n’est pas responsif. Il n’y a pas d’interaction », ajoute Boris Ing.

De fil en aiguille, l’idée de monter la start-up fait son chemin, jusqu’à la créer sur la Toile. L’agence Visual Apps est née en novembre. Elle en est à sa quatorzième application et d’autres sont à venir (lire par ailleurs).

Pour avoir pignon sur rue, les complices ont carrément créé une agence physique, avenue de Paris. « Sans bouger, nous pouvons avoir des contacts partout en France. Nous avons par exemple créé des applis pour des syndicats locaux du syndicat FO en Aquitaine. Nous avons aussi réalisé des applis pour une agence immobilière à Arcachon, mais notre priorité aujourd’hui, c’est de créer pour les locaux », précise Boris Ing.

Du secteur de la musique, en passant par des clubs de sports ou des associations comme Cassiopée, ont fait appel à leur talent.

Dans un futur plus ou moins proche, l’agence Visual Apps compte aussi concurrencer les grosses boîtes. Pour cela, les Ruthénois proposent une prestation à partir de 1 000 € en moyenne. « On s’est dit comment démocratiser les applis ? La solution on l’a trouvé dans le codage automatique. Concrètement, ce n’est pas nous qui le faisons directement. Cela augmenterait les tarifs. On le fait faire. Résultat, ça fait baisser les prix de 80 % », souligne Yannick Leyrolles.

Il faut aussi compter de deux à trois mois en moyenne pour développer une appli. « On peut fournir le contenu si la structure n’a rien. Nous avons un réseau de prestataires comme des photographes, par exemple. Quand la structure dispose de son propre contenu, nous nous en servons pour faire la mise en scène. Il y a au moins deux façons de développer l’appli. Soit, ont met l’accent sur les services de l’appli, soit sur les prestations du client. Pour un gîte, on va proposer une visite guidée des lieux, pour un commerce, on axera sur les avantages, l’adresse, la géolocalisation, les notifications etc. », précise Boris.

Pour aider les commerçants à mieux se vendre, Visual Apps propose également toute une panoplie de suppléments. De l’affichage aux flyers... le quatuor met toutes les chances du côté de ses clients.

Ghislain Joaquin, le designer de l’équipe, soumet plusieurs solutions, tandis que Yannick Leyroles suit les projets. Ces Ruthénois qui se connaissent « depuis la maternelle » pour certains d’entre eux, disent « aimer le contact direct ». « Nous faisons de la formation auprès de nos clients. C’est un monde qui peut être compliqué à appréhender. Il y a des gens qui ne savaient pas ce que c’était une appli, aujourd’hui, c’est eux qui la gère en direct », se réjouit Boris Ing.

Ils développent par conséquent la notion de services de proximité. C’est pour cela qu’ils s’attaquent d’abord et avant tout au marché local, avant peut-être, de prendre une autre envergure, comme ils en caressent l’espoir.

Pour joindre l’agence, téléphonez au 05 65 61 11 71.

Centre Presse / Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

729 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE. Un hall d'entrée (avec un e[...]

318 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Entrée avec dégagement, cuis[...]

543 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Apt T2 au Rdc . Une entrée d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir