Transports Ça chauffe<br />sur le réseau Agglobus

  • Transports Ça chauffe<br />sur le réseau Agglobus
    Transports Ça chauffe
    sur le réseau Agglobus
Publié le , mis à jour

Les chauffeurs du réseau agglobus n’en peuvent plus. La chaleur de ces derniers jours a gagné leurs autobus. Et la seule possibilité qu’ils ont pour le rafraîchir, c’est ouvrir les vitres. « Ce n’est plus possible, on veut la climatisation » lance le représentant du personnel Brice Brunel. Il rappelle : « Cela fait cinq ans que, chaque été, on fait part de cette problématique. On a eu des glacières pour mettre des rafraîchissements, des tenues plus légères, etc. C’est bien, mais on est arrivé au bout. »

La direction ainsi que les élus de Rodez agglomération ont été alertés hier de la grogne qui gagne les rangs des chauffeurs. Une pétition est même en train de tourner, dans le réseau agglobus ainsi que sur internet.

« Une alarme a été installée. Si la température dépasse les 39 degrés, on immobilisera les bus de 14 heures à 17 heures. Pour l’heure, tant que la pétition tourne, on ne met pas à exécution cette décision. Mais cela pourrait intervenir très vite » explique Brice Brunel. Et quand on sait que Météo France n’annonce pas une baisse des températures pour les prochains jours...

« À Millau, les bus sont bien équipés, à Aurillac, ils le sont partiellement, avec pour certains bus une climatisation uniquement pour le chauffeur.. Il n’y a pas de raisons qu’à Rodez il ne puisse pas en être de même » souffle en substance le représentant du personnel.

De son côté, la direction, par l’entremise de Julien Bouyssou, explique « avoir bien conscience de la difficulté pour les chauffeurs de travailler avec cette chaleur ». Mais voit mal comment elle pourrait dans l’immédiat faire mettre la climatisation dans la quarantaine de bus. Notamment parce que les bus appartiennent à la communauté d’agglomération. Et, question coût, l’installation d’un tel appareil à usage exclusif du chauffeur est estimée à 15 000 euros, et à 20 000 euros pour la climatisation de l’ensemble du bus. « Il est évident que la question de l’installation de la climatisation sera évoquée à l’heure du renouvellement du parc d’autobus, qui se fait au fil de l’eau » explique Julien Bouyssou.

Ce dernier rappelle toutefois que depuis 2012 et la mise en service du nouveau réseau Agglobus, qui n’a plus comme point central l’esplanade du musée Denys-Puech, avec une salle de repos, « des accès à différentes salles qui se trouvent en bout de ligne leur sont ouverts, ou des accords ont été trouvés avec des restaurants pour qu’ils aient accès aux toilettes et à un point d’eau ». Il poursuit : « de même, nous avons embauché deux personnes pour ces périodes de fortes chaleurs afin d’assurer plus de relève ».

Il semble néanmoins que les coups de chaleur soient de moins en moins supportables sur le réseau Agglobus.

Centre Presse / Philippe Routhe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

330000 €

Rareté en hypercentre RODEZ, T4/5 de 146m² avec terrasse .Vous êtes en coeu[...]

320 €

Vous souhaitez habiter dans le centre ville de RODEZ ? Et si ce logement ét[...]

595 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ BOURRAN SANS FRAIS D'AGENCE- Très beau 3 pièces [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?