Decazeville

Maternité de Decazeville : CGT et personnels «outrés» par une situation grand-guignolesque

  • Maternité de Decazeville : CGT et personnels «outrés» par une situation grand-guignolesque
    Maternité de Decazeville : CGT et personnels «outrés» par une situation grand-guignolesque
Publié le / Modifié le S'abonner

Suite aux diverses informations sorties la semaine dernière concernant la maternité de Decazeville, le syndicat CGT de l’hôpital tient à « recentrer les débats ».

Ce dernier rappelle donc que « le 30 juin, date de fin de suspension d’activité de la maternité, l’ARS sera dans l’obligation de prendre une décision. Depuis des mois, nous nous mobilisons pour la réouverture de ce service. Nous venons d’apprendre que les conditions de sécurités et la prise en charge du personnel de l’hôpital le 6 octobre dernier (date du double décès maman-enfant à l’origine de la situation, NDLR) ont été conformes aux bonnes pratiques. C’est le blanchiment des équipes soignantes de la maternité et de la réanimation par le rapport d’expertise médicale judiciaire. Il n’y a donc aucune raison de prolonger la fermeture de la maternité et il est légitime de prononcer sa réouverture immédiate ! »

Le syndicat CGT et les personnels de l’hôpital se disent « outrés par ces querelles grand-guignolesques dignes d’une cour de récréation» et continueront à « défendre bec et ongles le service L’ARS veut fermer la maternité, la chirurgie d’hospitalisation, le bloc opératoire et ne renoncera à aucune manipulation pour arriver à ses fins ! »

Et d’appeler toute la population du territoire à participer massivement à la mobilisation du samedi 1er juillet, à 10 h 30, sur la place Decazes.

Centre Presse
L'immobilier à Decazeville

59000 €

A VENDRE-Vallée du LOT, 100m de la rivière, maison de village avec grange, [...]

52000 €

A VENDRE- Appartement T2 avec terrasse, cave et parking.Dans résidence calm[...]

117000 €

A VENDRE- Maison comprenant appartement T2 (35m2) en rez de chaussée + app[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir