Football : le Raf se met en jambes en recevant Toulouse, ce vendredi, à Paul-Lignon

  • Laurent Peyrelade attend de ses joueurs qu’ils se montrent à la hauteur pour ce premier match amical. (José A. Torres / Centre Presse Aveyron)
    Laurent Peyrelade attend de ses joueurs qu’ils se montrent à la hauteur pour ce premier match amical. (José A. Torres / Centre Presse Aveyron)
Publié le , mis à jour

Neuf jours après avoir repris le chemin de l’entraînement, les joueurs du Raf vont franchir un petit palier dans leur présaison, ce vendredi soir, à l’occasion de la première de leurs six rencontres amicales de l’été. « C’est un match de foot, avec un résultat à la clé. Ce n’est pas la kermesse », a tranché Laurent Peyrelade, l’entraîneur ruthénois, après avoir énoncé les différents points qu’il a inscrits au cahier des charges de son groupe.

« Je veux que l’on mette les bons ingrédients psychologiques, que l’on fasse preuve d’une grande concentration, a-t-il commencé. Physiquement, on fera avec ce que l’on a, mais je souhaite que l’on commence à réfléchir sur nos principes et à se les approprier en vue du championnat. Il y aura plein de situations que l’on n’a pas encore vues, que l’on n’a pas eu le temps d’analyser, mais auxquelles il faudra répondre ; et quand en face, on a un adversaire de qualité, c’est super. »

Contre une formation de Ligue 1 ayant commencé sa préparation six jours avant Rodez, l’ancien attaquant s’attend à voir son équipe « souffrir », ce qui n’est pas pour lui déplaire.

« C’est l’idée générale des matches amicaux, que ce soit par rapport aux adversaires, à la charge de travail que l’on impose avant ou à la succession des rencontres, a-t-il assuré. Il s’agit de souffrir ensemble mais aussi d’intégrer tranquillement les recrues, de les habituer à notre façon de penser et à l’idée que l’on se fait du futur championnat. Le groupe étant sain, c’est plus facile pour les nouveaux joueurs, même si c’est à eux de faire les démarches nécessaires pour rentrer dans le moule. »

Satisfait par la façon dont les premiers jours de travail se sont déroulés (« On a fait tout ce qu’on avait décidé de faire, que ce soit sur le plan athlétique ou avec le ballon. Les garçons sont revenus affûtés, après avoir respecté le programme qui leur avait été fixé, et disponibles mentalement. On n’a pas fait d’adaptation, on n’a pas bricolé. »), le tacticien a intégré l’opposition du jour dans une réflexion plus large, compte tenu des exigences de ce mois de juillet.

« L’idée directrice est de donner quarante-cinq minutes de jeu à chaque joueur, a-t-il détaillé. On aura eu une grosse semaine avant, on se sera entraîné le matin et on a une autre séance le lendemain. Peut-être qu’il y en aura un ou deux qui joueront une heure, mais je ne sais pas encore. Tactiquement, on va essayer un système employé une fois l’an dernier et que j’aimerais utiliser plus souvent cette saison. L’objectif est d’avoir des images, des vidéos, pour pouvoir travailler dessus par la suite. Cela va obliger les joueurs à réfléchir, à communiquer. Je veux qu’ils soient éveillés et réactifs. »

Centre Presse / Romain Gruffaz
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

543 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE- Logement rénové entièrement[...]

320 €

T1 BIS SITUE AU 3EME ET DERNIER ETAGE SANS ASCENSEUR SURFACE : 24 M2 CUISIN[...]

320 €

Vous souhaitez habiter dans le centre ville de RODEZ ? Et si ce logement ét[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?