Football. Rodez affronte Yzeure à Saint-Geniez : la passe de quatre pour le Raf ?

  • Les joueurs du Raf signeront-ilsun nouveau succès, ce soir,face à Yzeure ? J.-L.B.
    Les joueurs du Raf signeront-ilsun nouveau succès, ce soir,face à Yzeure ? J.-L.B.
Publié le , mis à jour

C’est à un enchaînement similaire à celui qui est parfois proposé aux professionnels de Ligue 1 que le Raf est soumis en cette mi-juillet, avec deux rencontres à disputer en l’espace de trois jours. Après avoir battu Montpellier (1-0), samedi, à Mende, les hommes de Laurent Peyrelade vont remettre l’ouvrage sur le métier, ce mardi 18 juillet, dans la vallée du Lot, contre les joueurs de la banlieue de Moulins.

« L’idée était de coupler ces deux matches. Face à Yzeure, les joueurs ayant disputé une mi-temps il y a trois jours joueront 80 minutes ou plus et inversement », indique l’entraîneur ruthénois, qui devra, cette fois, s’adapter à certaines contraintes.

« On en est à la quatrième semaine de préparation et ça commence un peu à peser dans les jambes, explique-t-il. Il y a pas mal de petits bobos dans l’effectif, qui tombent tous au même moment alors que l’on avait imaginé qu’ils seraient étalés dans le temps. C’est bien gentil de jouer contre des équipes de Ligue 1 (Montpellier et Toulouse, NDLR) mais on y laisse beaucoup d’énergie. Entre les entraînements et les matches amicaux, le moteur commence à chauffer. »

En dépit de ces impondérables, le tacticien aveyronnais attend de son équipe qu’elle continue sur sa lancée, elle qui a signé trois succès en autant de rencontres, successivement face à Toulouse (1-0), Pau (un futur adversaire en championnat cette saison, 2-1) et le MHSC, donc.

« Je souhaite que l’on soit capable de conserver notre exigence défensive, annonce-t-il. Ce qui m’intéresse, c’est que l’on défende et que l’on se place ensemble. »

Après s’être confrontés à des oppositions au moins aussi fortes qu’eux sur le plan hiérarchique, Enzo Basilio et consorts vont, cette fois, redescendre d’un cran, sans que ce changement induise, dans l’esprit de leur entraîneur, la moindre variation dans l’approche du match.

« Sur le plan de la communication, c’est sûr qu’il est plus intéressant de dire qu’on joue contre des clubs de Ligue 1, mais personnellement, je ne m’occupe pas de savoir dans quelle division évolue l’adversaire, tranche Laurent Peyrelade. Moi, je gère les temps de jeu et les systèmes et mon but est que nous soyons prêts le 4 août, pour la reprise du championnat. » Et à deux semaines et demi de cette date et de la réception de Bastia, l’ancien attaquant espère que son groupe va « souffrir » du côté de Saint-Geniez-d’Olt, un peu à la manière des coureurs du Tour de France, dimanche, et conformément au souhait qu’il avait formulé, au moment de la reprise, lorsqu’il avait évoqué le planning des matches de juillet.

« L’idée est de souffrir ensemble, pour en avoir l’habitude avant le début de la saison », précise-t-il, tout en se félicitant du travail accompli depuis le 28 juin : « On a fait ce qu’on avait décidé de faire. Les mecs sont impliqués et répondent présent en match. On va partir en stage sur l’Aubrac cette semaine, pour profiter de l’altitude et effectuer des activités ensemble, sans penser au foot, et à partir de lundi prochain, les charges de travail à l’entraînement vont diminuer. »

Un relâchement de l’étreinte qui ne concernera pas l’aspect lié à la récupération, qui s’annonce extrêmement important au cours des prochains mois, et sur lequel l’ancien joueur du Losc compte bien continuer à insister.

Centre Presse / Romain Gruffaz
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

331 €

LOCATIONS APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- 1 Pièce en centre ville Un[...]

330 €

Ce studio situé dans une résidence sécurisée vous propose: Une pièce équipé[...]

315 €

A louer studio de 20m2 quartier Bourran, résidence Acropolis Entrée avec pl[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?