VIDEO. «Go home fucking tourists»: le buzz de Rémi Gaillard... sauve une vie sur une plage d’Occitanie !

  • VIDEO. «Go home fucking tourists»: le buzz de Rémi Gaillard... sauve une vie sur une plage d’Occitanie !
    VIDEO. «Go home fucking tourists»: le buzz de Rémi Gaillard... sauve une vie sur une plage d’Occitanie !
Publié le , mis à jour

Rémi Gaillard, le plus célèbre des Youtubeurs de la région, connu pour ses blagues enregistrant plusieurs millions de vues sur internet, a encore frappé !

En effet, ce lundi après-midi, le Montpelliérain a fait le buzz en survolant les plages de Carnon (Hérault) depuis un petit avion, laissant flotter à l’arrière une banderole affichant : «Go home fucking tourists». Comprenez, littéralement, «rentrez chez vous, p...de touristes».

Un message irrévérencieux à destination des touristes, signé d’un cœur et des initiales de l’humoriste, «RG». Loin de s’en tenir à un seul passage, Rémi Gaillard a ensuite fait un deuxième survol de la plage avec le même message... cette fois-ci en espagnol : «A vuestra casa jodidos turistas».

Ce dernier buzz n’a pas manqué de faire grincer quelques dents. Celles du maire de Carnon en premier lieu, Yvon Bourrel, qui s’est empressé de tweeter :

Et la réponse du Youtubeur...

Car au-delà du buzz et de la surprise des vacanciers, Rémi Gaillard voulait alerter sur un fait : les postes de secours sur les plages ferment à 18h30. Bien trop tôt, juge Rémi Gaillard, puisqu’elles sont encore bondées à cette heure-là.

Lundi, en tout cas, les secouristes ont débordé sur leurs horaires pour ne pas louper le tournage de l’humoriste. Petit signe du destin : vers 19 heures, ces derniers sont intervenus pour sauver une touriste victime d’un malaise. «Je suis content parce que le destin fait que si j’avais pas fait ma connerie aujourd’hui, les secouristes n’auraient pas été là ce soir», se réjouit Rémi Gaillard sur son compte.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?