Culture : le street-art investit Belcastel

  • Le vernissage de l’exposition a eu lieu vendredi soir en présence de deux artistes.
    Le vernissage de l’exposition a eu lieu vendredi soir en présence de deux artistes.
Publié le , mis à jour

La fresque de 14 mètres de long recouvre entièrement la galerie de la prison, au cœur du château de Belcastel. Le vernissage a eu lieu vendredi soir, en présence des deux artistes, Darren Le Gallo, également écrivain, et réalisateur, Chandler Wood, aussi cinéaste scénariste et dessinateur, et de leurs compagnes dont la célèbre actrice, Amy Adams.
Née de ces deux esprits, cette fresque s’inspire de la légende issue de l’histoire de ce lieu : celle de Dame Blanche, qui hante ces lieux.

Les deux artistes, plus habitués à peindre de gigantesques fresques sur des buildings, ont ainsi travaillé sept semaines durant, à Los Angeles pour réaliser leur œuvre. Cette fresque s’appréhende donc comme une bande dessinée : l’histoire d’une naissance, de la vie et de la mort. Un voyage à travers le monde des rêves. La confrontation entre plusieurs univers. Une dualité obscure, comme le lieu de cette exposition. Les deux artistes ont travaillé à l’aveugle, sans se souvenir du lieu, qu’ils avaient visité quelques mois plus tôt.

Chose étonnante, une ouverture peinte sur la fresque se retrouve en face de la fenêtre de la galerie de la prison ; une ultime représentation de la liberté qui recouvre en réalité l’unique sortie de la prison...

Des coïncidences qui résonnent étrangement dans ces lieux chargés d’histoire et qui donnent une dimension supplémentaire à cette œuvre aussi énigmatique que symbolique.

Amis depuis plus de 20 ans, Darren Le Gallo et Chandler Wood ont fondé le collectif WOODnLeG et travaillent actuellement sur un roman graphique, Ce soir, il y aura une évasion. Le roman qui sera publié fin d’année 2017 et un événement aura lieu pour sa publication à la Galerie AFA de New York en décembre 2017.

Plus d’informations
sur le site internet
https ://www.chateaubelcastel.com/

Centre Presse / Philippe Henry
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?