Jean-Michel Gaudin, sauvagement agressé à Paris en février, a entamé sa rééducation

  • Jean-Michel Gaudin est actuellement à l’hôpital des Invalides, à Paris.
    Jean-Michel Gaudin est actuellement à l’hôpital des Invalides, à Paris.
Publié le , mis à jour

Le 3 février dernier, l’Estagnol Jean-Michel Gaudin était violemment agressé alors qu’il portait secours à deux femmes harcelées par quatre mineurs dans le secteur de la Bastille, à Paris. Traumatisme crânien, contusions, hématomes, fractures... l’Aveyronnais, barman à l’Assemblée nationale, est laissé pour mort par ses agresseurs qui prennent la fuite. L’émotion avait alors été vive dans notre département comme partout en France. La semaine suivant cette agression d’une rare violence, Claude Bartolone, alors président de l’assemblée nationale, et tous les parlementaires lui avaient rendu un hommage émouvant dans l’hémicycle avant une séance de questions au gouvernement.

Après plus d’un mois et demi passé dans le coma, Jean-Michel Gaudin, âgé de 53 ans, a entamé sa rééducation il y a cinq semaines à l’hôpital des Invalides. Qualifié de « miraculé » par ses proches, l’homme fait preuve d’une « grande volonté », selon les médecins comme l’a confié sa femme, Joëlle Gaudin-Colcanap à l’Hebdo cette semaine. « Il va retrouver petit à petit un semblant de vie même si cela va être très long et compliqué (...) On ne se remet pas facilement d’un traumatisme crânien comme le sien Après sa sortie du coma, il a dû suivre un sevrage de la trachéotomie. Cela a pris beaucoup de temps », a encore indiqué son épouse.

Centre Presse
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?