Premières restrictions des prélèvements et usages de l’eau en Aveyron

  • Premières restrictions des prélèvements et usages de l’eau en Aveyron
    Premières restrictions des prélèvements et usages de l’eau en Aveyron
Publié le , mis à jour

Les premières restrictions des prélèvements et usages de l’eau entrent en vigueur à compter de samedi 5 août, minuit. « Au vu de la situation climatique et hydrologique de ces derniers jours, il apparaît aujourd’hui nécessaire de prendre les premières mesures de limitation des prélèvements et usages de l’eau » précise en effet un arrêté préfectoral qui fixe ainsi les modalités de l’usage de l’eau

Sont concernées par cet arrêté :

- la zone de gestion Lot Aval Bassin (Affluents du Lot à l’aval de la confluence avec la Truyère hors Dourdou de Conques et Diège). Pour cette zone, les prélèvements agricoles sont interdits entre 14 et 18 H ; la pratique du canyoning ou de l’aquarandonnée sur les cours d’eau classés en première catégorie piscicole sont également proscrites.

- les zones de gestion Alzou et Dourdou de Camares Amont et Len où en plus des mesures de restrictions énoncées ci-dessus, seront interdits l’orpaillage amateur ; la pratique du canoë ou de tout autre type d’embarcations sur les cours d’eau et parties de cours d’eau classés en 1ère catégorie piscicole ; l’arrosage des pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément, espaces sportifs de toute nature de 8 à 20 heures (les jardins potagers ne sont pas concernés) ; les prélèvements agricoles entre midi et 18 heures.

« Les autres zones de gestion ne font, pour l’instant, l’objet d’aucune restriction autre que celles mises en place dès le 1er juin sur les bassins sensibles (Dourdou de Conques, Diège, Sérène, Aveyron Amont et Médian et Rance). Si les mesures de restrictions sont pour l’instant relativement limitées, il est recommandé d’opter pour une gestion et un usage économe de l’eau notamment de l’eau potable en rappelant qu’il s’agit d’une ressource précieuse et limitée surtout en période estivale », précise la préfecture.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?