Météo : comment expliquer la chute brutale des températures ?

  • Météo : comment expliquer la chute brutale des températures ?
    Météo : comment expliquer la chute brutale des températures ?
Publié le , mis à jour

Le changement de masse d’air et le rafraîchissement des températures se font sentir depuis ce matin sur la majeure partie du pays. Et après les intempéries de la veille, particulièrement marquées dans le département, la fraîcheur semble vouloir s’installer durablement. Dans le Sud-Ouest, comme en Aveyron, le mercure a chuté considérablement avec des normales en baisse de dix degrés en moyenne par rapport à celles de ce début de semaine.

Un phénomène assez brutal mais pour autant très « banal » modère un prévisionniste de Météo France : « Cette sensation de chute exceptionnelle des températures sur le Sud-Ouest est en fait relativement banale. C’est la différence importante entre les températures caniculaires des derniers jours et ces températures fraîches qui accroît cette impression, précise Patrick Chartier. Toutefois, le thermomètre est effectivement plus bas que la normale pour cette période, de l’ordre de 3 à 4 degrés ».

« Cette masse d’air chaud au sol rencontre actuellement une masse d’air froid en altitude qui vient de l’océan Atlantique. Le mélange des deux nous donne cette perturbation pluvio-instable avec des averses et des orages et une chute brutale des températures », poursuit le prévisionniste. En conséquence, l’air chaud est chassé vers l’Est qui jouira encore pour quelques heures de températures estivales.

Vendredi même constat. Le pays sera sous l’influence d’une vaste zone d’air froid en altitude progressant sur l’Europe de l’Ouest. Ainsi, des averses, entrecoupées heureusement de longs passages ensoleillés, se développeront sur les régions de l’Ouest, gagnant en journée une large partie centrale du territoire.

Ce week-end enfin, les températures devraient rester un peu basses pour la saison. Sous l’influence de la goutte froide d’altitude, le temps pourrait demeurer instable samedi du Sud-Ouest à la façade est, mais sec sur le reste du pays, sous une alternance de nuages et d’éclaircies.

Dimanche, le temps devrait être sec, mis à part dans le Nord-Est où quelques averses circuleront, et sur la pointe de la Bretagne, avec la probable arrivée d’une perturbation atlantique. « L’automne météorologique débutera sous une relative fraîcheur », résume Météo France

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?