Football féminin : le PSG débarque à Rodez

  • Du travail a été réalisé depuis cette photo de retour à l’entraînement prise fin juillet. Mais pour les Rafettes, la préparation d’avant-saison se poursuit encore jusqu’à la fin de la semaine prochaine.  JLB
    Du travail a été réalisé depuis cette photo de retour à l’entraînement prise fin juillet. Mais pour les Rafettes, la préparation d’avant-saison se poursuit encore jusqu’à la fin de la semaine prochaine.  JLB
Publié le , mis à jour

La conjonction entre un été très agité avec un déficit de matches amicaux et un calendrier qui lui a « offert » un déplacement à Lyon suivi de la réception du PSG pour débuter a poussé le staff ruthénois à faire déborder la préparation estivale. Voilà pourquoi vendredi, en conférence de presse d’avant match, l’entraîneur du Raf Gregory Mleko parlait encore de « prépa » alors que Paris débarque à Paul-Lignon ce soir (18 heures).

Pourtant, en face, les Parisiennes vont, elles, débarquer en Aveyron le couteau entre les dents. Tenues en échec chez elles lors de la première journée par Soyaux (1-1), elles ont ainsi déjà grillé leur joker dans la lutte pour le titre, voire la Ligue des Champions.

Certes, les Aveyronnaises ont très peu de chances de pouvoir exister face à des Franciliennes ne jouant pas dans le même monde qu’elles. Pour autant, elles ne devraient pas non plus jouer la rencontre en mode « match amical ». « Bien évidemment que si nous aussi, on peut leur prendre deux points (dans le cas où le Raf obtiendrait un nul, NDLR), on ne va pas se gêner », explique le technicien rouergat arrivé cet été. D’ailleurs, la stratégie adoptée pour contrer les Parisiennes sera « différente de celle vue à Lyon ».

S’il tient à la garder secrète, tout porte à croire que ses ouailles auront d’avantage de liberté dans le jeu. Elles devraient tout du moins pouvoir faire vivre le ballon un peu plus que dans le Rhône. Ce devrait être en tout cas le souhait de départ. Si ces deux rencontres face au PSG et à l’OL permettent aux Ruthénoises « de travailler », ils sont aussi censés les préparer au « premier » match de « leur » championnat, la réception de Guingamp le 23 septembre. « L’objectif, il est là », corrobore Mleko. Une rencontre, comme d’ailleurs celle du jour, qui devra se disputer toujours sans les blessées Guellati, Ginestet et Farrugia, en phase de reprise. Le reste de l’effectif est opérationnel.

Centre Presse / Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?