Vincent Prévoteau succède à Frédéric Bonnet à la tête de l’hôpital de Rodez

  • Vincent Prévoteau, lors de son dernier discours au centre hospitalier de Salon-de-Provence.
    Vincent Prévoteau, lors de son dernier discours au centre hospitalier de Salon-de-Provence.
Publié le , mis à jour

Les personnels aveyronnais du centre hospitalier et leurs collègues des établissements rattachés de Salles-la-Source (Cougousse), Espalion, Saint-Geniez et Saint-Laurent-d’Olt, n’auront pas longtemps à attendre pour découvrir le visage de leur nouveau directeur.

Vincent Prévoteau, le successeur de Frédéric Bonnet prendra ses fonctions dès ce lundi 2 octobre. Après un appel à candidatures, il a été désigné par la directrice générale de l’Agence régionale de santé (ARS), Monique Cavalier, après avis du président du Conseil de surveillance de l’hôpital Jacques-Puel.

âgé de 45 ans, père d’un fils, Vincent Prévoteau dirigeait depuis 2012 le centre hospitalier de Salon-de-Provence, où il a récemment prononcé son dernier discours à la tête de l’établissement provencal de 1 000 salariés. Une cérémonie au cours de laquelle le représentant de la Ville a souligné le « professionnalisme », dont il a fait preuve pendant près de 6 ans, ainsi que « le dynamisme qu’il a su insuffler à son équipe et au centre hospitalier. »

Originaire de Belfort, Vincent Prévoteau a suivi des études supérieures à l’Institut d’études politiques de Strasbourg puis à l’école des hautes publiques en santé (EHESP) de Rennes. Il a démarré sa carrière hospitalière au CHU d’Amiens, où il a occupé un poste de responsabilité de chef de site, ainsi que dans plusieurs services, des ressources humaines aux affaires juridiques.

Il a ensuite rejoint le centre hospitalier psychiatrique d’Amiens Philippe-Pinel, où il a dirigé, là aussi, plusieurs services dont celui des usagers. Vincent Prévoteau a également dirigé plusieurs établissements par intérim, dont l’hôpital de Roye, dans la Somme, et le centre départemental de l’enfance et de la famille du département de la Somme.

Durant ses années salonaises, il a notamment participé à la mise en œuvre de la communauté hospitalière de territoire du Pays provencal. Un nouveau challenge important l’attend désormais en terre aveyronnaise. « À Rodez, il y a un outil magnifique. J’ai eu des retours très positifs sur les valeurs de l’établissement », nous a-t-il précisé, au téléphone, se disant très intéressé par la dimension territoriale du projet qui l’attend en Aveyron.

Et d’évoquer, à ce propos, « une stratégie de groupe, dans le respect de chaque établissement. Une logique de coopération reposant sur de véritables partenariats, afin que chacun ait sa place. » Précisons enfin que Vincent Prévoteau est vice-président de l’association nationale des directrices et directeurs d’hôpitaux.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

330 €

Ce studio situé dans une résidence sécurisée vous propose: Une pièce équipé[...]

374 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée avec placar[...]

620 €

Résidence Le Sud à Bourran Appartement de type 3 en cours de rénovation tot[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?