Accidentologie, sécurité : le préfet fait le point

  • Accidentologie, sécurité : le préfet fait le point
    Accidentologie, sécurité : le préfet fait le point
Publié le , mis à jour

Ce jeudi matin, le préfet de l’Aveyron, Louis Laugier, a balayé de nombreux sujets (accidentologie, sécurité, etc) lors d’une rencontre avec la presse. Première nouvelle, la route a moins tué que l’an passé dans le département car on dénombre à ce jour 13 accidents mortels depuis le début de l’année, contre 19 à pareille époque en 2016. Le constat est similaire pour les accidents corporels : 163 recensés depuis janvier contre 210 l’an passé.

Dans la lutte face aux dangers de la route, le préfet a également annoncé la mise en place de deux axes routiers protégés via des radars mobiles, à l’image du tronçon entre Rodez et Sévérac. Il s’agit de l’axe entre La-Primaube et Millau et de celui entre Rodez et Espalion. Gare à vous donc !

Niveau sécurité, le préfet a également insisté sur le nombre de cambriolages, en hausse dans le département. Il a appelé les citoyens, notamment des communes de Laissac, Millau ou encore Decazeville, a réalisé des opérations de surveillance. Louis Laugier a également annoncé la création de deux brigades de contact à Broquiès et à Saint-Jean-de-Bruel. Composées de deux voire trois officiers de gendarmerie, ces dernières réaliseront un travail d’initiative pour collecter des renseignements « d’ambiance », selon le préfet. Expérimentées depuis le 1er février 2017, elles ont été mises en place par l’ex-gouvernement afin de renforcer le lien avec les forces de l’ordre dans des territoires ruraux.

Retrouvez davantage d’informations dans notre édition de vendredi

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?