Fédérale 1 : Rodez veut se rassurer face à Lombez Samatan

  • Fédérale 1 : Rodez veut se rassurer face à Lombez Samatan
    Fédérale 1 : Rodez veut se rassurer face à Lombez Samatan
Publié le , mis à jour

Se relever et s’accrocher. Depuis la défaite concédée dans les derniers instants, à domicile, face à Castanet (36-33), pour le compte de la troisième journée, voilà la ligne directrice d’un SRA dont le sigle, symboliquement, tend à correspondre à cet impératif. « On ne va pas tout noircir et tomber dans une sinistrose aiguë. On est en difficulté, on est conscient de ce qu’on n’a pas bien fait, mais il faut relativiser et aller de l’avant », affirme Arnaud Vercruysse, l’entraîneur ruthénois, qui estime que ses joueurs sont « encore dans le ressenti du match face à Castanet », de cette défaite qu’ils n’ont « pas digérée du tout ».

Pour aider ses hommes à regarder de nouveau droit devant, le tacticien s’est astreint, cette semaine encore, à un travail important et débordant largement des limites du terrain. « On essaie d’œuvrer sur tous les paramètres et pas seulement sur l’aspect rugby pur, révèle-t-il. Il y a la psychologie, aussi, le fait de protéger les joueurs, mais en le faisant avec le plus de discernement possible. Tout le monde a conscience de la situation, il y a eu des recadrages, mais ce sont des choses qui se font en dehors de toute considération médiatique. » « Il ne faut pas paniquer, on n’est qu’au début de la saison, ajoute Jamie Swanson. Il ne faut surtout pas être négatif. Il y a de nouveaux joueurs ; ça prend du temps pour tout mettre en place mais les gars sont prêts pour dimanche (aujourd’hui, NDLR) et ont envie de se rattraper. »

Déterminé à ne pas se contenter de l’analyse froide (« Est-ce que le fait d’établir des constats fait avancer les choses ? Je ne crois pas. Si on passe trop de temps à commenter l’actualité, on oublie d’être acteur de son déroulement »), l’ancien talonneur a appelé sa troupe à « se projeter vers l’avenir » et vers la réception de Lombez Samatan, seule formation du championnat n’ayant toujours pas pris le moindre point depuis le début de la saison. « Cette équipe est difficile à manœuvrer et a pour culture de ne rien lâcher, éclaire-t-il. Face à elle, il faut que l’on se sublime, que l’on joue, en faisant preuve d’enthousiasme et en mettant de la vitesse. »

Centre Presse / Romain Gruffaz
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

485 €

Appartement de type 2, d'une surface de 42 m2, comprenant : - Une entrée av[...]

69000 €

Spécial investisseur, proche IUT, charmant Type 1 Bis mansardé avec poutre[...]

45 €

RODEZ : Proche du centre ville parking extérieur situé au 3, rue Pasteur à [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?