L’ARS engage sa mission pour l’avenir de l’hôpital decazevillois

  • Le sort de l’hôpital est en jeu.
    Le sort de l’hôpital est en jeu.
Publié le
Centre Presse / François Cayla

Une délégation du collectif Tous Ensemble a rencontré en fin de semaine, au sein de l’hôpital de Decazeville, Alain Gaillard, chargé de mission par l’Agence Régionale de Santé (ARS), afin de contribuer à finaliser le projet de Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Nord-Aveyron « pour lequel la place du centre hospitalier decazevillois doit être rééquilibrée » selon ses défenseurs.

Cette mission, accordée lors la réunion du 20 juillet dernier au ministère de la Santé, part du constat, selon le collectif, que « peu de place est laissée à l’hôpital dans le projet initial de GHT ».

La délégation a donc insisté pour que « la mission débouche positivement sur un projet d’établissement répondant aux besoins des usagers du territoire et rétablissant la confiance pour le personnel et les praticiens actuels et à recruter ». Ce projet doit aussi déterminer les investissements à réaliser, partant du constat que « les installations doivent être modernisées ».

Les représentants du Tous Ensemble ont également insisté sur le fait que « la population du bassin de vie doit pouvoir bénéficier, tout autant qu’ailleurs, de la création d’équipes médicales territoriales, chirurgicales et spécialisées qui interviennent à temps égal et en fonction des besoins de santé sur chacun des hôpitaux du GHT ».

Concernant la fermeture de la maternité et ses conséquences pour la sécurité des futures mamans du vaste territoire compris entre Aveyron, Lot et Cantal, le Tous Ensemble a réitéré ses « craintes » qui motivent le recours devant le Conseil d’État engagé par Les Amis du Tous Ensemble, avec « la volonté de permettre à nouveau les accouchements à Decazeville. »

Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

140000 €

Immeuble de rapport avec caves et terrain clos avec puits à l'arrière compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?